Magazine – Complément d’enquête: Impôts, quand les riches se rebellent

La star de la rentrée, c'est lui. Petit, les sourcils broussailleux, infiniment fortuné, Bernard Arnault a effectué sa demande de nationalité belge dans un climat finalement mal choisi. 

512982

Du côté de sa patrie natale, le Roubaisien annonçait ses volontés d’exil alors que son président affirmait publiquement vouloir taxer à 75 % les revenus supérieurs à un million d’euros par an. Du côté du paradis fiscal convoité, Arnault, l’empereur du luxe (Vuitton, Moët, Kenzo, Givenchy et tutti quanti) tombe en pleine campagne pour les élections communales dans une petite contrée un brin déchirée et peinant à boucler son budget.

Qu’importe: Les riches se rebellent titre le Complément d’enquête de ce soir face à la politique de leur nouveau président, un François Hollande dont le premier trimestre au pouvoir a déçu aussi bien le bas que le haut de l’échelle sociale.

Et excédés face à une France qu’ils craignent plus taxatrice que jamais, les riches rivalisent d’astuce pour quitter leur patrie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité