[MAG] Tout s’explique: New York, les enjeux

Après la Toscane, Thomas Van Hamme nous emmène cette fois à New York. Histoire de prolonger les vacances.

1178811

Avant de s'offrir, dans une émission spéciale, une Jeunesse éternelle et de tester avec Julie Taton toutes les nouvelles techniques de rajeunissement (on a hâte de le découvrir botoxé!), Thomas Van Hamme arpente les jardins et vergers de la Grosse Pomme.

Pour cette journée de commémoration du 11 septembre à New York, Tout s'explique se met au vert.

Thomas Van Hamme – Depuis quelques années, on remarque dans cette ville de béton une volonté de faire revenir la nature. On a eu la chance de pouvoir rentrer dans les premières tours du complexe du Wall Street Center qui ne sont pas encore accessibles au public. Mais nous nous intéressons surtout au côté écologique du bâtiment. Ensuite, nous passerons par la High Line, la promenade verte aménagée dans les friches industrielles. On découvrira aussi des potagers sur le toit. Tout ce New York qui aimerait redevenir un peu plus respirable.

Avez-vous déjà fixé d'autres destinations?

T.V.H. -Partir, ce n'est pas toujours aller très loin. Demain, on tourne à la distillerie de Biercée pour un prochain numéro. On essaie de sortir du studio. Ça prend du temps, mais c'est plus vivant. Rencontrer et interviewer des gens, c'est moins statique que de débiter un texte devant une caméra.

Cette année encore, en plus de la radio, vous avez une rentrée chargée.

T.V.H. – Oui, et cela continue de me plaire et de m'exciter, donc je ne vais pas m'en plaindre. Là on prépare un portrait intimiste d'Annie Cordy. C'est une grande dame que j'ai déjà rencontrée à plusieurs reprises. C'est vraiment un plaisir. On a déjà tourné près d'Ath lorsqu'elle enregistrait un tout nouvel album. Des chants de Noël, c'est tout nouveau pour elle. Ensuite, on la suivra à Paris, au Moulin-Rouge où Annie sera entourée de nombreux amis. On ira aussi à Cannes, où elle vit désormais. Ce sera une belle rencontre souriante, intime et personnelle. A découvrir pour la fin de l'année, sans doute.

h

Sur le même sujet
Plus d'actualité