[MAG] Tout s’explique: la naissance moderne, évolution et révolution

Le magazine de Thomas van Hamme retrace l'évolution de l'accouchement en remontant jusqu'au temps où les femmes enfantaient sans assistance médicale.

1026752

Pendant des siècles, cette petite phrase de la Genèse "Tu enfanteras dans la douleur" a trotté dans la tête des femmes sur le point d'accoucher. Résignées, nos ancêtres avaient intégré le caractère inévitable et rédempteur des douleurs, faisant de chaque naissance l’expiation de la faute de cette gourmande et désobéissante Eve. Quand la médecine s'est-elle enfin préoccupée de cet acte si naturel? C'est la question que s'est posée Aurélie Van Eeckhout, qui a fouillé les archives jusque dans les années 30.

A cette époque, les femmes accouchaient chez elles, assistées d'une sage-femme. Les hôpitaux étaient plus des hospices et des mouroirs, en raison de conditions d'hygiène déplorables. Mais les médecins commençaient déjà à pratiquer des anesthésies lors d'accouchements difficiles. Dans les années 50, le docteur Fernand Lamaze découvre l’ASD, (accouchement sans douleur) une nouvelle méthode expérimentée en URSS. Bousculé dans ses convictions d'obstétricien, il croit en la possibilité de faire disparaître la douleur par un reconditionnement positif, un accompagnement psychique pendant l’accouchement et l'applique en France.

Le troisième sujet sera consacré au docteur Frédérick Leboyer, adepte d'une naissance sans violence, qui est le premier à s'être soucié du statut et de la douleur de l'enfant. Il témoignera des différentes techniques alors développées: l'accouchement dans l'eau, debout… Pour terminer, il sera question de péridurale, une technique apparue dans les années 80. Aujourd’hui 90 % des futures mamans (vilainement appelées aussi des parturientes) y recourent. Aurélie Van Eeckhout s'est rendue à l'hôpital de Braine-l'Alleud pour casser les dernières rumeurs qui circulent sur cet acte médical. Non, non, trois fois non, une femme ne peut finir dans un fauteuil roulant après cette anesthésie locale. Quant à l'évolution de l'échographie? Le sujet est si vaste qu'il mérite bien une émission rien que pour lui. A bon entendeur!

Sur le même sujet
Plus d'actualité