[MAG] Matière grise: la science des super-héros

D'ici demain, les super-héros vont sortir des films. Ils seront votre voisin, votre boss… ou vous-même.

1066422

Apparus dans les années 30 dans les bandes dessinées américaines, les super-héros ont gravi les échelons de la gloire un à un, permettant à des marques comme DC Comics ou Marvel de bâtir de véritables empires autour de leurs noms. Ils s'appellent Superman, Hulk, Thor, Spider-Man, Wolverine, Iron Man ou Captain America. Leurs pouvoirs sont désormais tels que Hollywood les recrute au moindre coup de mou au box-office: jamais les "Avengers" n'ont rapporté autant d'argent qu'aujourd'hui. Et on ne parle même pas des séries comme Heroes ou Arrow, qui ont fait entrer les super-héros dans les salons en deux vengeances et trois sauvetages d'êtres humains en danger. Un phénomène infatigable. Et d'autant plus fascinant que la fiction, petit à petit, est en train de perdre du terrain face à la réalité. Pour preuve: des gens ordinaires qui, aux Etats-Unis ou ailleurs, élaborent leurs propres costumes et se promènent dans les rues pour secourir la veuve, l'orphelin ou le chat du voisin. Des justiciers en chair et en os qui, corps et âme, se rapprochent chaque jour un peu plus de leurs vénérés modèles.

 

Bientôt, ces rêveurs des temps modernes vont carrément pouvoir profiter des dernières prouesses technologiques de la science. C'est en tout cas ce qu'avance Matière grise dans un reportage pour le moins étonnant. On y croise notamment des Californiens qui ont conçu des robots capables de grimper aux murs, des chercheurs qui ont réussi à recréer l'armure invincible d'Iron Man, ou encore un habitant de Knokke (mais si!) qui parvient à voler comme son ami Batman. On peut évidemment sourire, et même se moquer gentiment. Mais disons que, le jour où Poutine enverra des missiles sur notre tête et qu'on verra Superman les dévier vers les étoiles, on fera moins les malins. On en connaît même qui voudront devenir comme eux…

Sur le même sujet
Plus d'actualité