[MAG] Face à la bande

C'est le pari audacieux de Jérémy Michalak. Aurait-il déniché la recette miracle?

1176825

D'autres avant lui se sont cassé les dents sur cette maudite case horaire. Mais l'animateur-producteur les a longues. Mélange de culture et d'humour façon Grosses têtes, son jeu est taillé sur mesure pour le service public, assure-t-il. "On propose du fond, via les questions de connaissances générales, avec des chroniqueurs qui permettent de s’adresser à toutes les générations." Pourtant, comme ses prédécesseurs, il peine à trouver son public, ses audiences oscillent entre 6 et 7 % de parts de marché. Se refusant à dresser un bilan prématuré, il temporise: "France 2 a décidé de mettre quelques nouvelles émissions à l’antenne pendant l’été, dont la nôtre, afin de familiariser les téléspectateurs. Dans le cas de Face à la bande, il s’agissait de faire appel à eux pour envoyer les questions qui sont posées à l’équipe. Et c’est réussi puisque nous recevons entre 1.500 et 2.000 questions par jour sur Internet."

Pour la rentrée, il fait appel à deux nouvelles recrues, une tornade blonde incarnée à la fois par Elodie Gossuin et Sandrine Corman. "Je ne sais pas ce qui m'attend, commente cette dernière, j'y vais cool. C'est comme une récré, il n'y a pas de préparation, pas de pression. Je vais apporter une touche de belgitude, je compte bien jouer là-dessus de temps en temps, ce sera mon petit plus." Est-ce que ce sera suffisant pour convaincre le public et France 2? La future sociétaire est optimiste: "Je sais que c'est une case pas facile, mais Jérémy est persuadé d'avoir le bon concept. Il a raison, c'est distrayant, accessible à tous, on verra avec le temps, mais je crois vraiment que ça peut marcher." Et si Sandrine a la frite, la mayonnaise finira peut-être par prendre…

Sur le même sujet
Plus d'actualité