[MAG] Dans les yeux d’Olivier: Femmes en très grand danger

Dans le dernier inédit de la saison, Olivier Delacroix lève un voile pudique sur les violences conjugales.

1171217

C’est ainsi que la police et la justice les nomment: des "femmes en très grand danger", violentées par leur compagnon, tuées parfois – une mort tous les trois jours, en France. Des victimes qui peinent à se défaire de cette étiquette pesante. Olivier Delacroix leur en donne ici l’occasion, cherchant à comprendre comment – et pourquoi – ces survivantes ont résisté si longtemps.

Encore ébranlée d’avoir échappé au pire, Julie ne parvient guère à s’expliquer que l’amour ait subsisté et qu’après les coups, "on ne voie que le positif". Difficile de réagir pourtant lorsque les témoins de scènes de violence n’interviennent pas, au motif que "c’est la vie de couple". Cette inconscience du danger, le magazine l’illustre au travers de l’histoire d’Audrey, tuée en 2007 par son ex-conjoint. Sa famille le reconnaît, elle ne mesurait pas l’importance de la menace. Pas plus que les gendarmes, qui ont enregistré les plaintes de la jeune femme sans jamais y donner suite. Heureusement, tient à préciser le journaliste, l’accueil et la prévention se sont nettement améliorés. C’est d’ailleurs la police qui a insisté pour que Samia porte plainte contre son mari. Elle-même ne réalisait pas qu’une relation non consentie, même au sein d’un couple marital, reste un viol… Sobres et percutants, les témoignages racontent ainsi la solitude, la honte, la peur paralysante devant des hommes passés maîtres dans l’art de manipuler celles qu’ils considèrent comme leur propriété. Olivier Delacroix interroge également quelques experts, dont les pertinentes interventions pointent le manque d’indulgence de la justice envers les victimes – les peines sont parfois plus clémentes quand l’agresseur est le mari! Et signalent la mise en place d’intéressants dispositifs qui ont démontré leur efficacité, comme l’éviction du criminel de son domicile conjugal et son placement en foyer aux côtés de S.D.F.

Sur le même sujet
Plus d'actualité