[MAG] 7 à la Une

Un condensé de l'info de la semaine et des dossiers plus fouillés, le tout dans un style proche des téléspectateurs: voici le cocktail proposé par 7 à La Une.

1210063

C'est un sacré défi qui attend le journaliste François Masure. Non seulement il endosse pour la première fois le costume de présentateur d'émission, mais en plus, il doit donner vie à un nouveau concept et franchir la barre des 10 % d'audience dans cette tranche horaire. "Actuellement, on tourne aux alentours de 7 %, souligne le réalisateur de 7 à La Une, Hugues Lanneau. Cela ne va pas être facile de s'imposer dans cette case qui est plus propice au divertissement."

Pour tenter d'y parvenir, la RTBF compte sur le style particulier de l'émission. L'idée est de proposer un petit "digest" des actus de la semaine. Un rapide coup d'œil utile dans ce monde surchargé d'infos. "L'ambition est notamment de séduire un public qui n'est pas fan d'actualités, relève le réalisateur. Le tout sans laisser de côté ceux qui en sont plus férus." L'équipe prévoit, pour cette cible, des dossiers plus approfondis. Sans oublier des portraits de personnalités connues et moins connues. "Ce sera fait en vue subjective. On a par exemple suivi Philippe Geluck lors d'une de ses journées de boulot à Paris. Il était muni de "smart glasses", des lunettes caméras. De ce fait, on a vraiment l'impression de vivre à travers lui." Plus fort encore, histoire de soigner l'interactivité, des questions issues des réseaux sociaux s'afficheront sur ses verres.

7 à La Une essaie donc de jouer sur plusieurs tableaux, histoire de brasser le plus large possible. "Le magazine sera dynamique avec des sujets courts et longs en alternance, du sérieux mais également une petite note d'impertinence et d'humour", résume un Hugues Lanneau prêt à offrir le champagne à son équipe si le cap des 10 % est atteint.

Sur le même sujet
Plus d'actualité