L’ombre d’un doute: Petiot, le docteur Satan de l’Occupation

Franck Ferrand lorgne-t-il du côté de Faites entrer l’accusé? Pour ce nouveau numéro de L’ombre d’un doute, l’animateur en visite aux Archives nationales a décidé de ressortir le dossier du docteur Petiot, l’une des plus sordides affaires criminelles du XXesiècle.

1279191

 Mais il la replace ici dans le contexte très particulier de l’Occupation, période troublée propice à toutes les confusions. Le magazine prend parfois la forme d’une leçon d’histoire un poil convenue. Mais il permet de comprendre les soubresauts de l’enquête, depuis les premières hypothèses (les policiers imaginent tout d’abord que les corps trouvés chez Petiot étaient des Allemands et des collabos tués par des résistants) jusqu’aux révélations du procès sur le lourd passé psychiatrique du "bon docteur". Avec, à la clé, quelques précieux documents d’époque en guise de témoins. – A.-C.P.

Plus d'actualité