Livrés à domicile: Colombe Schneck

En 1984, la journaliste et romancière Colombe Schneck a avorté comme tant d'autres, dans une France mitterrandienne convaincue du bien-fondé de la loi Veil.

1287383

Trente ans plus tard, la donne a quelque peu changé. Les centres d'IVG ferment les uns après les autres, les "récidivistes" sont traitées comme des criminelles et une menace sourde pèse sur le droit à l'avortement. Lorsque François Fillon s'oppose à la suppression de la notion de "détresse" dans la loi de 1975, au prétexte que ça rendrait l'acte "banal et confortable", Colombe Schneck s'insurge et prend la plume pour témoigner: même légalisé, l'avortement reste un acte aussi douloureux qu'indélébile. Elle évoque cette expérience sans le moindre tabou avec Houria Oufakir, l'institutrice ixelloise qui l'accueille.

Sur le même sujet
Plus d'actualité