Libre et mystérieuse

Téléfilm Paradis criminel France 2 20h35 [2*]

483151

Elle était la Colette d’Antoine Doisnel chez Truffaut. Elle a tourné avec Rivette, Buñuel, Demy, Téchiné et Ruiz. Marie-France Pisier était une merveilleuse actrice et une femme libre. En avril 2011, malade, la comédienne s'est suicidée à l’âge de 66 ans. Elle a alors laissé un éclat de rire, une voix pour l’éternité. Celle dont Christophe Honoré disait qu'elle était "si chaleureusement intouchable" était une intellectuelle de gauche, diplômée de science politique. En 1968, elle cherche la plage sous les pavés aux côtés de Daniel Cohn-Bendit. En 1971, elle signe le "manifeste des 343 salopes". Les droits des femmes ont été sa première révolte. Au cinéma, elle a prêté ses traits à de grandes figures comme Charlotte Brontë, George Sand et Coco Chanel. Et lorsqu’il s’agissait d’apparaître à la télévision, elle choisissait des séries atypiques et audacieuses telles que Clara Sheller, Le Chasseur ou encore Paradis criminel, un polar d’atmosphère qui n’est pas sans évoquer Twin Peaks et que France 2 rediffuse ce soir. On la retrouve ensuite dans la pièce L'argent des autres aux côtés d'un autre grand regretté: Pierre Vaneck. – C.V.

Sur le même sujet
Plus d'actualité