L’hommage à Chancel

"Il ne faut pas se contenter de donner au public ce qu’il aime, mais lui faire découvrir ce qu’il pourrait aimer."

1251251

 De la bouche de l’éminent Jacques Chancel, disparu le 23 décembre à 86 ans, et qui se sera entretenu avec 6.000 personnalités au cours de sa carrière, l’adage fait réfléchir. Que Frédéric Taddeï, l’un de ses fils spirituels, lui consacre ce vendredi un digne hommage à travers son célèbre Grand échiquier (une émission de trois heures centrée sur un seul invité culturel, qui dura de 1972 à 1989), n’est qu’une demi-surprise. Comme son illustre aîné, Taddeï a ce don rare de réussir à passionner le grand public pour la culture, à susciter les débats utiles tout en sachant s’effacer. Avec tact, humilité et humour. "L’impertinence est dans la courtoisie", comme le disait Chancel. – D.H.

Sur le même sujet
Plus d'actualité