L’heure des Diables?

Douze ans! Il y a douze ans jour pour jour, la Belgique était éliminée de la Coupe du monde par le Brésil. Depuis les Belges n'ont plus participé à une compétition internationale. Mais avec l'éclosion de la nouvelle génération, emmenée par Vincent Kompany et coachée par Marc Wilmots, les choses changent. Et voilà les Diables Rouges qui impressionnent. Jusqu’où iront-ils?

1124086

Après une campagne de qualification parfaite, les Diables Rouges sont donnés favoris dans un groupe assez ouvert. Mais il ne faut pas croire que les choses sont gagnées d'avance que le match de ce soir ne sera qu'une mise en jambes. L'Algérie aimerait elle aussi se qualifier et ne se laissera pas faire. La clé du match? C'est Wilmots qui la donne: "Le match se gagnera sur base de la technique. Il faudra être patient et calme."

En soirée (21h), on retrouvera les futurs adversaires de nos Diables, la Russie et la Corée du Sud. Les Russes, entraînés par Fabien Capello, se sont brillamment qualifiés pour cette phase finale mais devront se méfier des Sud-Coréens qui ont toujours été présents au Mondial depuis 1986. Le vainqueur de ce match pourrait bien faire partie des qualifiés, comme le souligne Fabio Capello: "Débuter une Coupe du monde par un succès est indispensable, surtout si on veut aller loin dans cette aventure".

Enfin, la journée se terminera par la rencontre entre le Brésil et le Mexique. Si la Seleçao l'emporte, le ticket pour les huitièmes de finale sera assuré. Conscients de l'enjeu, les Mexicains rêvent de faire un beau coup, comme l'avouait Miguel Herrera: "Le moral est au beau fixe. Le Brésil a souffert contre la Croatie, il faut le faire travailler".

Hier soir, les Portugais se sont pris une claque. Battus 4 – 0 par l'Angleterre, les coéquipiers de Ronaldo, en manque d'inspiration, n'ont jamais donné l'impression qu'ils pouvaient inverser la tendance. S'ils veulent sauver leur qualification, il faudra sérieusement revoir la copie d'ici au prochain match, prévu dimanche soir contre les Etats Unis. Une équipe américaine qui a pris sa revanche face au Ghana en s'imposant 2-1, avec notamment un but marqué par Clint Dempsey après seulement 32 secondes de jeu. Par contre, pas de but dans la confrontation entre l'Iran et le Nigéria. Les spectateurs ont eu droit à une partie de football d'un niveau plus que moyen.

VIVEZ LA COUPE DU MONDE DES DIABLES ROUGES SUR NOTRE BLOG!

Hier:

Groupe G

Allemagne – Portugal (4-0)

Ghana  – USA (1-2)

Groupe F

Iran – Nigeria (21h)

 

Aujourd'hui:

Groupe H

Belgique – Algérie (18h)

Russie  – Corée du Sud (0h00)

Groupe A

Brésil  – Mexique (0h00)

Sur le même sujet
Plus d'actualité