L’Espagne musulmane: l’héritage d’Al-Andalus

Avec son nom envoûtant et les fantasmes qu’il suscite, al-Andalus reste un mythe dans l’histoire. 

1242599

Un épisode médiéval passionnant à plus d’un titre, auquel Patrick de Carolis a eu la bonne idée de consacrer un numéro de son magazine. Nous voici donc sur les terres chaudes de la péninsule ibérique, conquises en 711 par les Maures qui l’occupèrent sept siècles durant. De cette invasion, l’actuelle Andalousie a tiré un précieux héritage où se mêlent traditions juive, chrétienne et musulmane. Architecture, sciences, cuisine, artisanat, activités intellectuelles contribuent, aujourd’hui encore, au rayonnement de Cordoue, de Tolède, de Séville ou de Grenade – où s’achève ce Grand tour, à l’ombre du somptueux palais de l’Alhambra. Un beau voyage, où l’on retrouve la célèbre figure du Cid, personnage-clé de la Reconquista. – A.-C.P.

Sur le même sujet
Plus d'actualité