Les orages de la vie: Patrick Dils/PASCAL Duquenne

Février dernier à Mouscron, le cœur de Stéphane Pauwels lui manifeste qu'il est grand temps de se ménager.

1345681

Du stress lié à un taux trop élevé de cholestérol, l'alerte de l'infarctus n'a pas été fatale mais sérieuse. Et l'ancien recruteur de foot l'a bien compris. Après s'être mis à la diète et au sport, Stéphane Pauwels, allégé de quelques kilos, a aujourd'hui repris le volant de sa Fiat (placement de produit oblige) pour partir à la rencontre d'autres blessés de la vie. Deux hommes, deux parcours, deux accidents indélébiles. A 16 ans pour le premier, à la naissance pour le second. Alors qu'il est apprenti cuisinier, Patrick Dils est arrêté pour le meurtre de deux enfants, Cyril Beining et Alexandre Beckrich, retrouvés le long d'une voie de garage de la SNCF à Montigny-lès-Metz et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Son innocence sera reconnue en 2002. Victime d'une erreur judiciaire et du crime de Francis Heaulme, célèbre tueur en série, il raconte ce soir ses quinze ans de prison, sa reconstruction et ses nouveaux projets. A la naissance de Pascal Duquenne, le diagnostic de la trisomie 21 a très vite été confirmé. Un coup dur pour ses parents. Si rude que son père, qui ne s'est pas senti capable d'assumer ce handicap, a quitté le foyer. Mais Pascal n'a jamais manqué d'amour, de soin et encore moins d'attention. Sa maman, Huguette Vandeput (www.lehuitiemejour.eu), a toujours débordé d'énergie et de bon sens pour que Pascal vive ses rêves de manière autonome et indépendante. Il est aujourd'hui un artiste épanoui et heureux, même si sa différence est parfois lourde à assumer. Deux rencontres touchantes et pleines d'humanité. –

Sur le même sujet
Plus d'actualité