Les meilleurs films du lundi 4 juillet

The Sugarland Express, Copland, Les promesses de l’ombre, ... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce lundi en télé.

37777

Club RTL 22h20: The Sugarland Express (3 étoiles)

De Steven Spielberg (1974). Avec Goldie Hawn, Michael Sacks.

Considérée comme le premier "vrai" film de Spielberg (Duel, réalisé à 25 ans, avait été entièrement tourné pour la télévision), cette cavale d’un couple à travers les Etats-Unis est à nouveau l’occasion pour le wonder boy de Hollywood de montrer tout son savoir-faire. Et de fait, véritable morceau de roi, le film passe sans prévenir de la comédie à l’action pure, sans jamais laisser sur le bord de la route la dimension humaine des personnages.

AB3 20h05: Copland(3 étoiles)

De James Mangold (2000). Avec Sylvester Stallone, Robert De Niro.

Garrison est une cité-dortoir pour les policiers de New York. Shérif de pacotille, Heflin se voit contraint par le milieu de fermer les yeux sur une bavure… Mangold offre à Stallone le plus grand rôle de sa carrière dans la peau d’un flic bouffi et sourdingue qui va se révéler dans une des plus belles scènes d’action du cinéma policier, où le cinéaste nous fait partager de façon captivante le handicap de son antihéros. Fort!

France 2 22h45: Les promesses de l’ombre (2 étoiles)

De David Cronenberg (2007). Avec Viggo Mortensen, Naomi Watts.

Homme des basses besognes d’un parrain russe à Londres, Nicolaï voit sa loyauté au clan mise à rude épreuve quand il fait la connaissance d’une infirmière en butte à son patron. C’est qu’elle est du genre tenace, la belle Anna, et qu’elle n’entend pas laisser impuni le crime d’une gamine morte en couches dont elle possède le carnet intime. Un thriller tendu comme une lame de couteau, à l’image de cette éprouvante scène de hammam où Mortensen, nu comme un ver, affronte deux Tchétchènes déterminés à lui faire la peau!

La Une 22h00: La conquête de l’Ouest (2 étoiles)

De John Ford, Henry Hathaway, George Marshall (1962). Avec James Stewart, Henry Fonda.

Un peu trop porté sur le bon héros blanc, ce film-somme de Ford, Hathaway et Marshall ne manque cependant pas d’atouts: une tripotée de stars (Stewart, Fonda, Wayne…) et de solides scènes d’action (la charge des bisons, l’attaque du train, l’excellent segment de Ford consacré à la guerre civile…). Destiné au cinéma, le film réalisé en Cinérama – trois caméras tournent simultanément, on aperçoit les raccords dans l’image! – passe moins bien au petit écran.

Sur le même sujet
Plus d'actualité