Les meilleurs films du lundi 20 juin

Taxi Driver, Agent secret, L’enfer, ... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce lundi en télé.

36792

Club RTL 22h30: Taxi Driver (4 étoiles)

De Martin Scorsese (1976). Avec Robert De Niro, Jodie Foster.

Ce récit de descente aux enfers d’un chauffeur de taxi, ancien combattant au Viêtnam, est une des pièces maîtresses de l’œuvre de Scorsese. Quasi-documentaire dans sa façon de filmer la réalité des rues new-yorkaises et un certain climat social ambiant, Taxi Driver, par son sens du détail et le jeu hallucinant de De Niro – secondé par la jeune et épatante Jodie Foster – est une plongée époustouflante dans la solitude urbaine.

TCM 2h00: Agent secret (3 étoiles)

D'Alfred Hitchcock (1936). Avec Sylvia Sidney, Oskar Homolka.

La même année que Quatre de l’espionnage, Hitchcock poursuit sa plongée dans l’univers des espions, sujet propice dans le climat trouble d’avant-guerre. Il se livre ainsi à une dénonciation sans équivoque – et très lucide – du nazisme, de même qu’il met en garde contre l’ennemi intérieur. Un propos renforcé par une séquence très forte liant enfance et mort violente, sujet tabou à l’époque et que la critique lui reprocha vertement.

Arte 20h40: L’enfer (2 étoiles)

De Claude Chabrol (1994). Avec François Cluzet, Emmanuelle Béart.

La genèse de L’enfer est tout bonnement… infernale: Henri-Georges Clouzot en avait commencé le tournage en 1964 avec Romy Schneider et Serge Reggiani, avant qu’une succession de tuiles n’interrompe le film. Bien avant que Serge Bromberg, en 2009, ne recompose avec brio ce qui pouvait l’être du travail de Clouzot, Chabrol avait tenté de poursuivre l’aventure dans cet honnête drame psychologique mais au dénouement un peu bâclé.

La Deux 20h00: L’affaire Josey Aimes (2 étoiles)

De Niki Caro (2005). Avec Charlize Theron, Frances McDormand.

Après Monster pour lequel elle s’était enlaidie de façon stupéfiante, Charlize Theron enchaîne avec brio un nouveau rôle difficile basé sur un cas de harcèlement sexuel qui défraya la chronique aux USA dans les années 70… et qui ne fut jugé qu’en 1998! Si le drame vire progressivement au film de prétoire, la narration de ce combat pour davantage de respect envers la gent féminine rappelle que le sujet est loin d’être démodé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité