Les meilleurs films du jeudi 26 septembre 2013

Notre sélection de films et les bandes-annonces de:

  • Histoires enchantées
  • Les incorruptibles
  • L'étrange pouvoir de Norman
  • Princesses malgré elle

947975

Les incorruptibles FRANCE 3 20H45 [3*]

De Brian De Palma (1987). Avec Kevin Costner, Robert De Niro.
Les aventures d'Eliott Ness dans son combat contre Al Capone avaient déjà donné lieu à une série culte au début des années 60. De Palma place la barre un cran plus haut en traitant ce mythe américain de manière époustouflante, tant dans la mise en scène que dans l'interprétation impeccable des acteurs. De Niro, qui a pris douze kilos et s'est rasé le front pour entrer à fond dans son personnage, campe un Capone saisissant.

L’étrange pouvoir de Norman BE 1 20H55 [3*]

De Sam Fell et Chris Butler (2012).
Si les amis du petit Norman sont tous des fantômes, ce film d'animation, lui, ne présente aucun risque de tomber dans un ennui mortel! Les deux réalisateurs, il est vrai, sont loin d'être des débutants: pour avoir participé aux Noces funèbres et à Coraline, ils s'y connaissent point de vue technique. Celle-ci, irréprochable, forme un cocktail savoureux avec une histoire bourrée de clins d'œil et pleinement divertissante.

Princesse malgré elle RTL-TVI 22H10 [2*]

De Garry Marshall (2001). Avec Julie Andrews, Anne Hathaway.
Tout juste de retour au grand écran après quasiment dix ans d'absence, Julie Andrews prouvait qu'elle n'avait rien perdu de sa superbe dans cette comédie édulcorée par les bons soins de la maison Disney. Pas de grande surprise au programme dans cette production qui sent la guimauve à plein nez, mais le charme d'Anne Hathaway et la fraîcheur qui se dégage de l'ensemble rendent le tout bougrement sympathique.

Histoires enchantées RTL-TVI 20H25 [1*]

D'Adam Shankman (2008). Avec Adam Sandler, Guy Pearce.
Le nom d'Adam Sandler suffit en général pour recommander de zapper au plus vite. Pourtant, dans sa première participation à une production Disney, l'acteur trouve un rôle bien plus sobre que ses compositions habituelles, même si le récit, trop gentiment formaté pour les mômes, n'exploite pas pleinement tout son potentiel de départ. Les parodies de films célèbres n'en sont pas moins savoureuses pour imager les histoires inventées par le héros.

Sur le même sujet
Plus d'actualité