Les meilleurs films du 9 septembre 2014

Chaque jour, Moustique sélectionne les films à voir ou à revoir. Au programme de ce mardi, les bandes-annonces et crtiiques de:

  • Le Vilain
  • Just Married (ou presque)
  • Just Kohhlaas
  • Un vent de folie

1177313

Le vilain [2*]

FRANCE 4 20H45

D’Albert Dupontel (2008). Avec Albert Dupontel, Catherine Frot.

Le corrosif Dupontel fait le "Vilain" en braquant des banques. Mais en décidant de se cacher chez sa mère bigote qu’il n’a plus vue depuis des années, il ne sait pas vraiment à quoi il doit s’attendre! Une fable sociétale acide, comme toujours proche du cartoon déjanté avec Dupontel à la caméra. Voulant par tous les moyens remettre son fiston sur le droit chemin, Frot est formidable de burlesque. Dommage que le "méchant" Dupontel ait cru bon d’adoucir son insolence jouissive en la roulant dans la farce enfantine.

Just Married (ou presque) [2*]

AB3 20H05

De Garry Marshall (1999). Avec Julia Roberts, Richard Gere.

Dix ans après Pretty Woman, Roberts retrouve Marshall et Richard Gere pour une fausse suite, romantique à souhait, où le charme opère toujours. La belle Julia se voit offrir un rôle taillé sur mesure, celui d’une éternelle fiancée assaillie de doutes chaque fois qu’elle arrive au pied de l’autel.

Michael Kohlhaas [2*]

BE1 20H55

D’Arnaud des Pallières (2013). Avec Mads Mikkelsen, Mélusine Mayance.

Avec sa lenteur concertée et ses éclairs de violence, ce western médiéval fait un peu penser au Guerrier silencieux de Winding Refn (Drive). D’autant que le héros taciturne et revanchard, qui entend rendre la monnaie de sa pièce à un cruel seigneur local, est incarné par l’imposant Mads Mikkelsen. L’acteur, au détour de tableaux d’époque magnifiquement agencés et marqués par l’influence austère de Dreyer, parvient par sa seule présence à donner chair à ce drame historique indéniablement fascinant, mais trop illustratif.

Un vent de folie [1*]

AB3 22H00

De Bronwen Hughes (1999). Avec Ben Affleck, Sandra Bullock.

En route pour se marier, un brave New-Yorkais un peu cul serré rencontre une Miss Catastrophe (Bullock, abonnée au genre et parfaite) qui va bouleverser la donne. Entraînant ce couple mal assorti dans un road movie un peu fou, cette petite comédie romantique fait souffler un vent d’originalité dans sa satire du mariage… avant de sagement rentrer dans les ordres.

Sur le même sujet
Plus d'actualité