Les meilleurs films du 9 février 2014

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui:

  • Frantic
  • La danse de mort
  • Love next Door
  • Roman Polanski: Film Memoir

1032826

Frantic [3*]

Arte 20h45

De Roman Polanski (1988). Avec Harrison Ford, Emmanuelle Seigner.

La caméra s’attarde sur Harrison Ford qui prend sa douche, mais tout se passe à l’arrière-plan et hors champ: cette scène-clé, superbement filmée, est le point de départ d’un excellent suspense de Polanski, qui marche sur les traces de Hitchcock. Le héros américain, déboussolé dans Paris, recherche son épouse en devant faire face à la barrière de la langue et l’incrédulité de ses interlocuteurs. Angoissante à souhait, une quête frénétique et haletante.

Roman Polanski: A Film Memoir [3*]

Arte 22h40

De Laurent Bouzereau (2011). Avec Andrew Braunsberg, Roman Polanski.

Très académique dans sa forme, ce dialogue entre Polanski et un vieil ami producteur aurait pu tourner au long entretien ennuyeux. Mais on comprend d'emblée qu'il en ira autrement. Le grand cinéaste aborde avec une rare franchise les tragédies et les zones d'ombre de sa vie: son enfance dans le ghetto de Cracovie, la mort atroce de sa femme enceinte de huit mois, les faits de mœurs qui le poursuivent depuis trente-cinq ans… Un docu aussi bouleversant qu'exceptionnel!

Love Next Door [2*]

Be1 20h55

De Julian Farino (2011). Avec Hugh Laurie, Catherine Keener.

Alors qu'il s'était pourtant trouvé un distributeur, Love Next Door n'est finalement pas sorti dans nos salles. Dommage, car cette comédie familiale assez mordante, avec ses petits airs d'Un moment d'égarement, vient joyeusement semer la pagaille dans la bonne morale d'Américains moyens et propose une réflexion intéressante et souvent pertinente sur la vie. Et confirme le dicton qui veut que, décidément, l'amour a ses raisons que la raison ignore. 

La danse de mort [2*]

France 3 23h35

De Marcel Cravenne (1946). Avec Erich von Stroheim, Denise Vernac.

Un des rares longs métrages de Marcel Cravenne (frère de Georges, le fondateur des césars) mettait en vedette le grandiose Erich von Stroheim, qui partage ici l'affiche avec sa compagne de l'époque, Denise Vernac. Ce huis clos carcéral étouffant développe une histoire d'amour-haine dans laquelle chacun sera à tour à tour bourreau et victime et où le célèbre acteur peut donner libre cours à son jeu si caractéristique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité