Les meilleurs films du 9 août 2014

Chaque jour, Moustique sélectionne les films à voir ou à revoir. Au programme de ce samedi, les bandes-annonces, critiques et étoiles de :

  • Les professionnels
  • Le dernier Samouraï
  • Blind Dating
  • Epic: la bataille du royaume secret

1157879

Les professionnels [3*]

TCM 16H30

De Richard Brooks (1966). Avec Burt Lancaster, Lee Marvin.

Considéré comme le meilleur western de Richard Brooks et un classique du genre, Les professionnels bénéficie d'une action constante ainsi que d'un fameux casting. Mais pas de grands héros intrépides parmi les personnages principaux: les quatre aventuriers qui arpentent le désert traînent leur désillusion et leur appât du gain, tandis que la métaphore sur la guerre du Viêtnam n'est jamais bien loin dans ce solide scénario.

Le dernier samouraï [2*]

TCM 14H00

D'Edward Zwick (2003). Avec Tom Cruise, Ken Watanabe.

Un ancien héros des guerres indiennes est chargé de se rendre au Japon pour y former les soldats de l’empereur à la discipline de combat américaine. Avec Cruise lui-même comme coproducteur, le film a pu bénéficier d’un budget considérable et ça se remarque au gré des batailles impressionnantes qui le jalonnent. C’est le point central d’un récit sans surprise qui n'évite pas un certain manichéisme, mais qui est construit avec méthode et efficacité.

Blind Dating [2*]

RTL-TVI 20H15

De James Keach (2006). Avec Chris Pine, Anjali Jay.

Le principe de la blind date se voit appliqué au sens littéral dans cette sympathique comédie sentimentale: le héros est en effet non-voyant, ce qui n'empêchera pas une jeune femme d'origine indienne de s'éprendre de lui. Autant ce genre de scénario pourrait couler à pic avec les clichés qu'il accumule, autant ceux-ci sont utilisés astucieusement dans ce film, qui débouche sur une histoire touchante et parfois drôle.

Epic: la bataille du royaume secret [2*]

BE1 20H55

De Chris Wedge. Avec les voix de Mélanie Laurent, Jérémie Renier.

Les studios Blue Sky ne risquent pas de voir les nuages s'amonceler dans leur ciel, au vu de leur dernière production animée en date, au graphisme particulièrement soigné et impressionnant. Après Rio et la délirante saga de L'âge de glace, Epic se base sur un récit plus adulte pour délivrer son message écolo. Pour autant, et malgré un côté parfois trop prévisible, l'ensemble ne manque pas de fantaisie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité