Les meilleurs films du 8 février 2014

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui:

  • Boule et Bill
  • Chicken Little
  • Charlie, les filles llui disent merci
  • Les Griffes du passé

1032792

La griffe du passé [3*]

TCM 0h10

De Jacques Tourneur (1947). Avec Robert Mitchum, Kirk Douglas.

Classique du film noir, La griffe du passé est une réussite de plus pour le prolifique Jacques Tourneur. Le cinéaste installe une atmosphère quasiment bucolique avant que son héros ne soit rattrapé malgré lui par un passé qu’il croyait enterré. Dès ce moment, de flash-back en retour au présent, dans une photographie alternant ombres et lumières, tout n’est plus qu’une fuite en avant qui se terminera superbement dans une conclusion évitant un happy end incongru.

Charlie, les filles lui disent merci [2*]

RTL-TVI 20h55

De Mark Helfrich (2007). Avec Dane Cook, Jessica Alba.

Pauvre Charlie! Il a beau être entouré d’une kyrielle de drôles de dames, il aimerait plutôt rencontrer le grand amour, le vrai! Et c’est vers cette quête incessante qu’il nous emmène, dans une comédie qui ne manque pas de bons moments, à condition d’en accepter l’humour assez graveleux. Tout cela fleure donc l’ambiance potache, mais les situations prêtent souvent à sourire et les interprètes ne manquent pas d’insuffler un caractère assez poilant à leurs personnages.

Chicken Little [1*]

AB3 20h30

De Mark Dindal (2005). Avec les voix de Lorant Deutsch, Claire Keim.

Première production propre de Disney (après les coproductions avec Pixar) dans l'animation entièrement conçue par ordinateur, Chicken Little débouche sur un résultat technique irréprochable témoignant de la maîtrise des fameux studios. Dommage que le scénario ait été laissé en partie sur la touche, car la séquence d'ouverture fait preuve d'une autodérision tordante qui ne se retrouve plus guère dans la suite du récit.

Boule et Bill [1*]

BE 1 20h55

De Franck Magnier et Alexandre Charlot (2013). Avec Franck Dubosc, Marina Foïs.

Bill le cocker et son copain Boule font partie à tout jamais des héros de papier de notre enfance. Il y avait donc de quoi tomber sur un os en risquant d’adapter la célèbre B.D. de Roba avec des personnages réels. De fait, cette version, centrée davantage sur les parents que sur le gamin et le toutou sympa, est beaucoup moins attachante. Même si le look et les bagnoles des années 70 compensent quelque peu la faiblesse d’un scénario qui manque de chien.

Sur le même sujet
Plus d'actualité