Les meilleurs films du 4 août 2014

Chaque jour, Moustique sélectionne les films à voir ou à revoir. Au programme de ce lundi, les bandes-annonces, critiques et étoiles de:

  • Le genou de Claire
  • Une nuit chez Maud
  • Hors du Temps
  • Alvin et les Chipmunks

1155175

Le genou de Claire [3*]

ARTE 20H50

D'Eric Rohmer (1970). Avec Jean-Claude Brialy, Aurora Cornu.

Le cycle des six Contes moraux développé par Rohmer présente une unité thématique: un homme à la recherche d'une femme en rencontre une autre, avant de revenir vers la première. Parmi les multiples déclinaisons offertes par un tel sujet, ce cinquième volet a le goût d'un conte acidulé, où les paysages baignés de lumière viennent apporter une touche de frivolité à un récit centré sur la complexité de l'amour.

Ma nuit chez Maud [3*]

ARTE 22H30

D'Eric Rohmer (1969). Avec Jean-Louis Trintignant, Françoise Fabian.

Troisième sur la liste des Contes moraux, Ma nuit chez Maud contraste avec Le genou de Claire, diffusé en début de soirée. Contrairement aux couleurs chatoyantes de ce dernier, c'est un noir et blanc plus austère qui est préféré ici. Mais le thème ne varie pas: un homme hésite entre deux femmes. Le dilemme du narrateur se verra confronté à d'autres préoccupations que le seul aspect sentimental, toutes remarquablement filmées par Rohmer.

Hors du temps [2*]

FRANCE 2 23H45

De Robert Schwentke (2009). Avec Eric Bana, Rachel McAdams.

Le voyage dans le temps reste une grande source d'inspiration pour le cinéma. Ici, c'est une anomalie génétique qui permet au héros de se déplacer dans le passé ou le futur. Mais loin de tout miser sur des sauts temporels à grand renfort d'effets spéciaux, c'est au contraire un récit intimiste qui est développé ici. Avec en toile de fond une réflexion touchante sur l'amour surmontant les barrières de la vie qui s'écoule inlassablement.

Alvin et les Chipmunks [1*]

CLUB RTL 20H25

De Tim Hill (2007). Avec Jason Lee, David Cross.

Personnages créés en 1958, les sympathiques Chipmunks avaient déjà connu les honneurs d'une série animée. Technologie aidant, les voilà désormais en images de synthèse dans ce long métrage où ils côtoient des personnages réels. Formatée pour un jeune public, cette histoire n'exploite pas tout le potentiel de ses héros et manque d'une bonne dose d'impertinence, mais le public visé passera un moment distrayant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité