Les meilleurs films du 31 mai 2014

Chaque jour, un spécialiste cinéma de Moustique sélectionne les films à voir et à revoir. Au programme, bandes-annonces, critiques et étoiles.

Ce samedi:

  • Jack le chasseur de géants
  • Les 102 Dalmatiens
  • Opération dragon

1113536

Jack, le chasseur de géants [2*]

BE1 20H55

De Bryan Singer (2013). Avec Nicholas Hoult, Ewan McGregor.

Les bons "contes" font les bons amis, a dû se dire Bryan Singer (X-men) lorsqu’il a réalisé cette adaptation très fantaisiste et horrifique de Jack et le haricot magique. Malheureusement, le public et la critique ont un peu boudé cette histoire d’un jeune paysan ouvrant par inadvertance une brèche entre le monde des humains et celui de géants épris de vengeance. Un peu vite. Car hormis son scénario trop basique calqué sur l’univers des jeux vidéo, la mise en scène de Singer mélange avec une inventivité continuelle l’univers médiéval, le grotesque à la Zemeckis et des bagarres homériques aux effets spéciaux bluffants. Bref, l’aventure est palpitante et les yeux se régalent.

Opération dragon [2*]

TCM 15H50

De Robert Clouse (1973). Avec Bruce Lee, John Saxon.

Outre ses ressemblances avec James Bond contre le Dr No – le savant mégalo, l’île-forteresse parcourue de souterrains et laboratoires, le chat angora blanc! -, et des caractères bien en phase avec le cinéma américain de l’époque (John Saxon et Jim Kelly jouent à fond la carte de la cool attitude, entre tables de jeux et massages pas innocents de filles qui tombent à leurs pieds sur de la musique funky de Schifrin), Opération dragon est un typique "Bruce Lee". En témoigne l’époustouflante scène de combat finale entre Lee et Han, armé d’une main factice avec des lames tranchantes en guise de doigts. Une dernière séquence grandiose au regard des performances acrobatiques des deux acteurs, mais exemplaire aussi pour la richesse de ses inventions visuelles: enfermés dans une salle de miroirs, Lee et Han combattent autant leur adversaire respectif que leur propre reflet. Bien vu!

Les 102 dalmatiens [1*]

AB3 20H30

De Kevin Lima (2001). Avec Glenn Close, Gérard Depardieu.

Une suite composée des mêmes ingrédients que le premier film: des dalmatiens tout mimi et une Glenn Close qui en fait des tonnes et s’amuse comme une foldingue à jouer les méchantes pour un spectateur qui n’en demandait pas tant. Chargé, mais drôle par instants.

Sur le même sujet
Plus d'actualité