Les meilleurs films du 30 janvier 2014

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui:

  • L'Affaire Rachel Singer
  • For a Good Time, Call...
  • Le cavalier électrique
  • Calculs meurtriers

1026748

L’affaire Rachel Singer [2*]

RTL-TVI 20H25

De John Madden (2010). Avec Helen Mirren, Sam Worthington.

Naviguant en permanence entre flash-back et retours au présent, L'affaire Rachel Singer, excellent remake d'un thriller israélien de 2007, développe un passionnant enjeu psychologique. C’est que Madden, par un brillant tour de passe-passe, ne cesse de mêler la complexité froide des rapports géopolitiques et leur implication sur l’échelon international à la faiblesse des hommes, conférant une intensité toute particulière à son récit.

Le cavalier électrique [2*]

TCM 20H40

De Sidney Pollack (1979). Avec Robert Redford, Jane Fonda.

Même dans un costume de pacotille incrusté d’ampoules colorées, Redford est beau comme un dieu. Il incarne pour son ami Pollack (On achève bien les chevaux, avec déjà Jane Fonda) la métaphore d’une Amérique qui a laissé ses vieux rêves originels en rade. Restent un cow-boy désabusé et le cynisme d’un monde dominé par des multinationales. Un beau film qui a le parfum des œuvres engagées des seventies.

Calculs meurtriers [2*]

FRANCE 3 20H45

De Barbet Schroeder (2002). Avec Sandra Bullock, Ryan Gosling.

Schroeder a bien étudié son petit bréviaire hitchcockien pour réaliser ce thriller tendu opposant deux étudiants fascinés par la mort (dont un Ryan Gosling sans poil au menton) à une inspectrice belle comme Sandra Bullock. Le coupable étant connu d’avance, le défi consiste à nous garder en haleine. Gageure réussie par Schroeder, qui recentre son intrigue avec un calcul un brin pervers autour du culte du crime parfait.

For A Good Time, Call… [1*]

BE1 20H55

De Jamie Travis (2012). Avec Lauren Anne Miller, Ari Graynor.

Lauren et Katie, qui ne savent plus se piffer depuis l’université, doivent devenir colocataires. Et décident de payer leur loyer en montant une petite entreprise de téléphone rose. Réponse féminine aux films de Jude Apatow, cette petite comédie pas assez (dé)culottée pour faire rougir ma tante Germaine du MOC n’en comporte pas moins quelques scènes assez pétillantes, soutenues par la verve un peu olé olé de deux actrices vraiment drôles.

Sur le même sujet
Plus d'actualité