Les meilleurs films du 3 mai 2014

Chaque jour, un spécialiste cinéma de Moustique sélectionne les films à voir ou à revoir. Au programme, bandes-annonces, critiques et étoiles.

Ce samedi:

  • L'homme tranquille
  • Les profs
  • Bad boys: flics de choc
  • Le livre de la jungle 2

1092372

L’homme tranquille [3*]

TCM 20H40

De John Ford (1952). Avec John Wayne, Maureen O’Hara.

Les deux John – Ford et Wayne – au générique: voilà qui annonce à coup sûr un western de haut vol. Détrompez-vous: le cinéaste s’essaie pour la première fois à tourner une histoire d’amour entre un ancien boxeur qui s’éprend d’une jeune femme dans sa verte Irlande natale. Si Ford eut beaucoup de mal à trouver des producteurs pour financer son projet, cette magnifique romance doublée d’une ode à la terre lui vaudra l’oscar du meilleur réalisateur.

Les profs [2*]

BE1 20H55

De Pierre-François Martin-Laval (2013). Avec Christian Clavier, Isabelle Nanty.

Dire que Les profs révolutionne le genre de la comédie scolaire serait mentir. Mais ce n’était de toute façon pas l’intention de Martin-Laval, qui signe une adaptation débridée de la BD du même nom. En lorgnant à fond vers le style des Sous-doués, le réalisateur assume entièrement la dose de ringardise de son film. Le bulletin aurait pu être meilleur, mais cette farce qui a cartonné en France ne mérite pas assurément de se faire buser.

Bad Boys: flics de choc [2*]

AB3 21H40

De Michael Bay (1995). Avec Martin Lawrence, Will Smith.

Ils ont beau être des Bad Boys,ils ne sont pas si méchants que ça, ces deux flics à la recherche d’un gros stock d’héroïne volée. L’un est un tombeur invétéré tandis que l’autre mène une vie bien rangée, mais leur association va faire des étincelles dans ce mélange de comédie de boulevard et d’action, bien dans la veine d’un bon buddy movie. Et il révèle au grand écran un Will Smith jusqu’alors star de télé.

Le livre de la jungle 2 [1*]

AB3 20H30

De Steve Trenbirth (2003).

Pari plutôt risqué que de vouloir fournir une suite au mythique Livre de la jungle, trente-cinq ans après l’original. De fait, c’est souvent à une copie du premier volet plutôt qu’à un véritable second épisode qu’on a l’impression d’assister. Faute de grande originalité, ce dessin animé s’adresse donc en priorité aux plus petits, même si les personnages ont conservé leur côté attachant, Baloo en tête.

Sur le même sujet
Plus d'actualité