Les meilleurs films du 3 juin 2014

Chaque jour, un spécialiste cinéma de Moustique sélectionne les films à voir et à revoir. Au programme, bandes-annonces, critiques et étoiles.

Ce mardi:

  • Hors les murs
  • Fantomas se déchaine
  • Deux de la vague
  • Roman de gare

1114540

Roman de gare [3*]

LA TROIS 21H05

De Claude Lelouch (2007). Avec Dominique Pinon, Fanny Ardant.

Une romancière jet-set en mal d’inspiration prête à tout pour empêcher son nègre de voler de ses propres ailes, un assassin prestidigitateur, une coiffeuse plaquée…, tout ce petit monde va se croiser devant la caméra très inspirée de Lelouch, dissimulé sous le pseudonyme d’Hervé Picard pour oublier l’échec de son précédent film, Le courage d’aimer. Pas besoin de courage ici, le réalisateur mal-aimé de la critique livre un thriller ludique, vif et fantaisiste, dominé par l’interprétation charismatique de Dominique Pinon.

Deux de la Vague [2*]

TV5MONDE 14H00

D’Antoine de Baecque, Emmanuel Laurent (2011). Avec Isild Le Besco.

Ils ont marqué d’une pierre blanche le cinéma mondial, révolutionnant de fond en comble son langage. "Ils", ce sont Godard (qui vient de présenter à 83 ans son dernier film à Cannes) et Truffaut, réalisateur des 400 coups. Parfois scolaire, incomplet, mais toujours passionnant, ce doc raconte la genèse (et la jeunesse) de la Nouvelle Vague née dans les années 50, à travers les portraits croisés de ses deux illustres représentants.

Fantômas se déchaîne [2*]

CLUB RTL 20H25

D’André Hunebelle (1965). Avec Louis de Funès, Jean Marais.

Dans ce deuxième épisode de la saga, c’est plutôt de Funès qui se déchaîne: gesticulant, sautillant, s’époumonant, il talonne sans l’atteindre le génie masqué du crime, de Paris à Rome. Dépassé par l’énergie du comique, Jean Marais s’avoue vaincu: le succès du film repose sur Fufu.

Hors les murs [2*]

BE1 20H55

De David Lambert (2012). Avec Guillaume Gouix, Matila Malliarakis.

Deux jeunes musiciens tombent amoureux l’un de l’autre. Avec une grande authenticité et une belle retenue, Lambert nous montre deux gamins qui essaient de vivre ensemble. Un moment de vie hors norme, hors du temps, hors les murs. Et à travers cette histoire qui n’évite pas les maladresses, mais défendue par deux très beaux comédiens, c’est le portrait d’une jeunesse, d’un monde qui a retrouvé le pouvoir magique de rêver et croire qui se dessine doucement. Joli.

Sur le même sujet
Plus d'actualité