Les meilleurs films du 29 décembre 2013

Un très beau dimanche de films qui s'annonce avec une spéciale Charlie Chaplin, la Folie des Grandeurs et Brigadoon. De la magie de fête, du grand cinéma, du rire. Passez un bon moment télé.

1008276

Le kid [4*]

ARTE 23H10

De Charlie Chaplin (1921). Avec Charlie Chaplin, Jackie Coogan.

Pour son premier long métrage (même si celui-ci est d'une durée assez courte), Chaplin frappe très fort avec ce témoignage bouleversant sur la misère sociale. L'émotion s'exprime souvent grâce à quelques séquences d'anthologie, mais l'humour est bien présent: de nombreuses scènes irrésistibles ponctuent le récit. De cet habile mélange naît un véritable chef-d'œuvre muet et pourtant tellement parlant.

Les temps modernes [3*]

ARTE 20H40

De Charlie Chaplin (1936). Avec Charlie Chaplin, Paulette Goddard.

Les scènes cultes se bousculent dans cette formidable satire sociale. Charlot entraîné dans les rouages d’une énorme machine ou la séquence de patins à roulettes dans le grand magasin, pour ne citer qu’elles, ne font toutefois pas oublier qu’à côté de l’aspect comique du film se cache une description mordante de la société de l’époque. Un thème toujours d’actualité qui rend le récit du cinéaste d’autant plus intemporel.

La folie des grandeurs [3*]

TF1 20H50

De Gérard Oury (1971). Avec Louis de Funès, Yves Montand.

Si la maladie n'avait pas eu la triste idée d'emporter Bourvil, il était prévu que le génial tandem avec de Funès se reforme dans Les sombres héros. Le projet sembla donc tomber à l'eau, jusqu’à ce que Simone Signoret propose à Oury d’engager Montand. Réadapté à la personnalité de l’acteur, La folie des grandeurs permet contre toute attente un face-à-face explosif et drôlissime entre deux formidables comédiens habités par leurs personnages.

Brigadoon [3*]

FRANCE 3 0H25

De Vincente Minnelli (1954). Avec Gene Kelly, Cyd Charisse.

Dernière collaboration entre Vincente Minnelli et Gene Kelly, Brigadoon est probablement aussi la plus envoûtante. Ce conte charmant où le rêve empiète si volontiers sur la réalité ne constitue sans doute pas une comédie musicale à part entière: les chansons et les danses y sont assez limitées. Mais l'atmosphère qui règne autour des décors superbement éclairés procure une aura magique à ce petit chef-d'œuvre du genre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité