Les meilleurs films du 27 février 2014

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui:

  • Sur les quais
  • Le discours d'un roi
  • Juno
  • Twilight, chapitre 2 : Tentation

1046344

Sur les quais

TCM 20H40 [3*]

D'Elia Kazan (1954). Avec Marlon Brando, Karl Malden.

Sur la forme, on ne peut qu'être admiratif devant l'excellent film de Kazan, qui livre un drame aussi sombre que brûlant, basé sur des faits réels et porté par la prestation sans faille de Brando et d'Eva Marie Saint dans son tout premier rôle. Mais il convient de garder à l'esprit l'aspect métaphorique dérangeant du scénario: il renvoie au maccarthysme, qui encourageait à dénoncer les sympathies communistes et auquel le cinéaste collabora honteusement.

 

Le discours d’un roi

FRANCE 3 20H45 [3*]

De Tom Hooper (2010). Avec Colin Firth, Helena Bonham Carter.

Avec l'apparition des médias sonores, avoir des troubles d'élocution devint soudain un lourd handicap pour des personnalités obligées de s'exprimer en public. Le parcours du roi George VI, qui souffrait de bégaiement, en est l'exemple édifiant. Autour de ce fait authentique, Tom Hooper développe avec une remarquable sobriété une belle histoire d'amitié, d'amour et de courage défendue par une brochette d'acteurs très inspirés.

 

Juno

RTL-TVI 22H50 [3*]

De Jason Reitman (2007). Avec Ellen Page, Michael Cera.

Une ado de seize ans qui tombe enceinte: voilà qui pourrait donner lieu à un drame misérabiliste doublé d'une leçon de morale à l'américaine. Rien de tout cela avec Juno, qui décrit avec une grande sensibilité la période trouble de l'adolescence par le biais d'une jeune femme qui mord la vie à pleines dents. L'épatante – et craquante – Ellen Page donne tout son charme à ce film servi par ailleurs par d'excellents dialogues.

 

Twilight, chapitre 2: Tentation

RTL-TVI 20H25 [2*]

De Chris Weitz (2009). Avec Kristen Stewart, Robert Pattinson.

Si le délire suscité auprès des ados par la saga Twilight a de quoi interpeller les esprits cartésiens, force est de reconnaître que la machine est bien huilée et a de quoi séduire la tranche d'âge concernée. Vampires et loups-garous se retrouvent donc pour un nouveau face-à-face dans lequel les dialogues abondants sont préférés à l'action tonitruante. Ce qui est déjà en soi un point positif, à défaut d'en faire un chef-d’œuvre du genre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité