Les meilleurs films du 26 juin

Chaque jour, un spécialiste du cinéma de Moustique sélectionne les films à voir et à revoir. Au programme de ce lundi, les bandes-annonces, critiques et étoiles de:

  • Mes meilleures amies
  • Lolita malgré moi
  • Les cent fusils
  • Le voyage du directeur des ressources humaines

1129125

Mes meilleures amies [2*]

Rtl-Tvi 20h20

De Paul Feig (2011). Avec Kristen Wiig, Rose Byrne.

Il y a des airs de Very Bad Trip dans cette comédie qui ne fait évidemment pas dans la dentelle. C’est même plutôt franchement trash à de nombreuses reprises,mais parallèlement le récit sait aussi adopter un ton émouvant et drôle. Cette combinaison réussie de différents ingrédients et la verve comique de Kristen Wiig, tordante en bonne copine déjantée, donnent une réelle saveur à cette histoire de drôles de dames.

 

Lolita malgré moi [2*]

La Deux 20h45

De Mark Waters (2004). Avec Lindsay Lohan, Rachel McAdams.

A l'époque de Lolita malgré moi, on parlait encore de Lindsay Lohan davantage pour son frais minois que pour les frasques qui la virent ensuite trop souvent défrayer la chronique. Ce teen movie sans prétention met donc le charme de l'actrice en évidence, tout en pimentant d'une dose d'humour vachard et de cynisme une histoire qui, aussi légère soit-elle, met à mal le politiquement correct grâce à des personnages aux langues de vipère.

 

Les cent fusils [2*]

Club Rtl 22h50

De Tom Gries (1969). Avec Jim Brown, Raquel Welch.

Les cent fusils ne fait pas partie des grands classiques du western, de même que Tom Gries, qui fut essentiellement actif à la télé, n'a pas laissé un souvenir impérissable en tant que réalisateur. Son film se laisse pourtant apprécier comme une production audacieuse pour l'époque, du fait de l'érotisme qui se dégage de certaines scènes entre la sublime Raquel Welch et l'acteur afro-américain Jim Brown.

 

Le voyage du directeur des ressources humaines [2*]

Arte 24h00

D'Eran Riklis (2010). Avec Mark Ivanir, Guri Alfi.

Etonnant road movie que celui-ci, qui emmène un DRH dans un périple pour le moins inattendu, depuis Israël jusqu'en Roumanie où il est chargé de rapatrier le corps d'une défunte. Brassant plusieurs thèmes de société, tels que les conflits territoriaux et les migrations économiques, le film est surtout le prétexte à de belles rencontres imprégnées d'un humanisme touchant. Et fait fi des préjugés qui séparent souvent les hommes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité