Les meilleurs films du 25 juin

Chaque jour, un spécialiste du cinéma de Moustique sélectionne les films à voir et à revoir. Au programme de ce lundi, les bandes-annonces, critiques et étoiles de:

  • La liste de Schindler
  • The constant gardener
  • 17 ans encore
  • Les chansons d’amour

1128711

La liste de Schindler [4*]

Club Rtl 20h25

De Steven Spielberg (1993). Avec Ben Kingsley, Liam Neeson.

Spielberg mit plus de dix ans avant de concrétiser son projet d’adapter le roman rendant hommage à Oskar Schindler, industriel allemand prenant peu à peu conscience de la folie nazie. Un nazisme dont Spielberg montre toutes les contradictions et l’horreur, dans un récit bouleversant tourné en partie caméra à l’épaule et en noir et blanc. Hormis quelques touches de couleur qui viennent renforcer l’intensité de ce chef-d’œuvre indispensable au travail de mémoire.

 

The constant gardener [3*]

France 4 20h45

De Fernando Meirelles (2005). Avec Ralph Fiennes, Rachel Weisz.

En se livrant à un subtil mélange des genres, Meirelles, pour ses débuts à Hollywood, développe une histoire d'amour tragique sur fond de mondialisation et de ses excès. Sublimé par l'interprétation de Ralph Fiennes et Rachel Weisz, le récit débouche sur un thriller haletant, adapté d'un roman de John le Carré qui, derrière le suspense, se livre à la dénonciation cinglante de certains maux qui ravagent le continent africain.

 

17 ans encore [2*]

Ab3 20h05

De Burr Steers (2009). Avec Zac Efron, Matthew Perry.

Big , avec Tom Hanks, voyait un jeune enfant se retrouver soudain dans la peau d’un adulte. C’est exactement l’inverse qui se produit dans 17 ans encore : un homme en pleine crise de la quarantaine retrouve le physique bien plus flatteur de son adolescence. Nous renvoyant inévitablement à nos propres souvenirs et aux erreurs de parcours qu’on aimerait pouvoir corriger, le récit constitue un agréable moment de détente sur fond de bilan de vie.

 

Les chansons d’amour [1*]

La Trois 21h05 H

De Christophe Honoré (2007). Avec Louis Garrel, Ludivine Sagnier.

Le film préféré de Christophe Honoré étant Les parapluies de Cherbourg, rien d'étonnant à ce qu'il rende hommage à Jacques Demy par le biais de ce drame musical. Davantage parlé que chanté, le scénario traite d'un trio amoureux avec une bonne dose d'espièglerie, avant d'amorcer un virage radical lorsqu'un deuil vient frapper les protagonistes. Hélas, dès ce moment, le récit s'égare dans des directions multiples et en perd une bonne partie de son intérêt.

Sur le même sujet
Plus d'actualité