Les meilleurs films du 24 mars 2014

Chaque jour, un spécialiste cinéma de Moustique propose sa sélection de films. Quatre films accompagnés des bandes-annonces, critiques et étoiles.

Ce lundi:

  • Raging Bull
  • La vengeance dans la peau
  • Attack the Block
  • La vérité

388172

Raging Bull [4*]

ARTE 22H50

De Martin Scorsese (1980). Avec Robert De Niro, Joe Pesci.

A nouveau battu aux points en tant que meilleur réalisateur lors des récents Oscars, Scorsese le fut tout autant pour Raging Bull, qui le laissa également K.-O. d'un point de vue commercial. Pourtant, quel portrait que celui de Jake LaMotta, symbolisant la fin du rêve américain, filmé dans un superbe noir et blanc! Et incarné de façon magistrale par un De Niro qui prit 30 kilos pour un rôle qui lui va comme ses deux gants de boxe.

La vengeance dans la peau [3*]

CLUB RTL 20H25

De Paul Greengrass (2007). Avec Matt Damon, Joan Allen.

Ce troisième acte de la saga Jason Bourne (le dernier avec Matt Damon) réunit tous les ingrédients des deux premiers films. La caméra colle toujours autant aux basques du héros, imprimant de la sorte un rythme des plus trépidant à l’image. Greengrass confirme donc sa virtuosité visuelle dans un récit bourré d’imagination qui balaie rapidement les craintes de voir l’épisode de trop. Et tout ça sans le moindre excès d’effets spéciaux.

La vérité [3*]

ARTE 20H50

D'Henri-Georges Clouzot (1960). Avec Brigitte Bardot, Charles Vanel.

Clouzot dresse un tableau sans concession de la justice et d'une certaine morale petite-bourgeoise dans ce film remarquablement écrit. Les joutes oratoires qui constituent la force première de La vérité permettent aussi à Bardot de démontrer ses qualités de tragédienne. Elle ressortit particulièrement éprouvée du tournage, mais aussi tyrannique fût-il sur les plateaux, il est indéniable que Clouzot a su tirer le meilleur de la célèbre B.B.

Attack the Block [2*]

FRANCE 4 20H45

De Joe Cornish (2011). Avec John Boyega, Franz Drameh.

C'est en se faisant racketter par une bande de gamins que Joe Cornish a eu l'idée de son film, dans lequel il transforme de jeunes voyous en héros luttant contre des extraterrestres! Ce point de départ assez fantaisiste débouche sur une bonne petite série B pleine d'énergie qui propose par ailleurs une réflexion d'ordre social assez pertinente. Et qui finit par faire apprécier des personnages très antipathiques de prime abord.

Sur le même sujet
Plus d'actualité