Les meilleurs films du 24 avril 2014

Chaque jour, un spéclialiste cinéma de Moustique sélectionne les films à voir et à revoir. Bande-annonce, critique et étoiles pour les choix du jour. Ce jeudi:

  • Mission Impossible: protocole fantôme
  • Open Range
  • Redbelt
  • Justice sauvage

145943

Mission impossible: Protocole fantôme [3*]

RTL-TVI 20h20

De Brad Bird (2011). Avec Tom Cruise, Jeremy Renner.

Votre mission, Brad Bird, si vous l'acceptez, sera de tourner un quatrième épisode aussi palpitant que les trois premiers. Impossible? Le réalisateur prouve le contraire dans ce volet hautement spectaculaire où Tom Cruise et ses partenaires mettent carrément le Kremlin sens dessus dessous. Une séquence qui ne manque pas de sel, avec les relents actuels de guerre froide! Sans le moindre temps mort, ce n'est pas avec ce Protocole fantôme que la saga risque de s'autodétruire.

Open Range [2*]

France 3 20h45

De Kevin Costner (2004). Avec Robert Duvall, Kevin Costner.

Pour sa troisième réalisation – après Danse avec les loups et Postman -, Kevin Costner revient sur l'esprit pionnier qui régnait sur la conquête de l'Ouest. Pour autant, loin de toute idéalisation, il n'en ignore pas les turbulences ni les luttes fratricides entre Blancs, courantes alors. Dans les paysages magnifiques du Canada où il a planté sa caméra, l'acteur-réalisateur compose un excellent duo avec Robert Duvall.

Redbelt [2*]

RTL-TVI 22h50

De David Mamet (2008). Avec Chiwetel Ejiofor, Alice Braga.

Définitivement consacré depuis sa prestation impressionnante dans 12 Years A Slave et pressenti pour être le prochain méchant dans James Bond, Chiwetel Ejiofor évolue ici dans un film d'arts martiaux de très bonne facture. Car, loin des productions tonitruantes à la Van Damme, Redbelt développe une machination complexe qui épingle la toute-puissance de l'argent et son influence sur le sport professionnel. Une réflexion forte qui ne néglige pas le sens du spectacle.

Justice sauvage [1*]

La Deux 23h00

De John Flynn (1991). Avec Steven Seagal, William Forsythe.

Avec un titre pareil et Steven Seagal dans le rôle principal, la tentation est grande de zapper sauvagement. Pourtant, loin des nanars violents dans lesquels l'acteur se complaît, ce Justice sauvage contient quelques bons moments de polar urbain. Ce qui n'empêche en rien les mitraillages et autres expéditions punitives chers au héros toujours prêt à en découdre, mais le scénario un rien travaillé permet d'éviter le désastre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité