Les meilleurs films du 23 septembre 2013

La sélection de films de ce lundi et les extraits:

  • Camping
  • Les Tuche
  • L'aveu
  • 12 hommes en colère

946731

Douze hommes en colère ARTE 20H50 [3*]

De Sidney Lumet (1957). Avec Henry Fonda, Martin Balsam.
Alors que les films de procès s’attachent en général aux plaidoiries et aux joutes verbales entre avocats avant le verdict, le premier long métrage de Lumet fait tout le contraire en se concentrant exclusivement sur les délibérations du jury. Enfermant ses personnages dans un huis clos étouffant, où l’obstination d’un seul homme démonte les préjugés et fait plier toutes les évidences, l’histoire réussit le pari de tenir en haleine d’un bout à l’autre.

L’aveu FRANCE 2 0H25 [3*]

De Costa-Gavras (1970). Avec Yves Montand, Simone Signoret.
Inspiré du récit d'Arthur London, L'aveu constitue une dénonciation cinglante du totalitarisme communiste, dans lequel Montand traduit par la même occasion l'évolution de son engagement politique. "C'est mon acte de rupture avec le sentimentalisme généreux de cette gauche aveugle sur ses propres crimes. Comme j'y avais cru, je m'infligeais une part d'expiation." De fait, habité par son rôle, l'acteur livre une prestation grandiose.

Camping LA UNE 22H05 [2*]

De Fabien Onteniente (2006). Avec Franck Dubosc, Gérard Lanvin.
Nul doute qu'avec les cinq millions de visiteurs de ce Camping, Franck Dubosc a pu s'assoir sur les critiques -rarement tendres avec lui – comme sur sa première chaise pliable. Car si le film d'Onteniente force le trait plus d'une fois et n'est pas avare en humour franchouillard, le récit de ces vacances pleines de bonne humeur rappellera inévitablement de joyeux souvenirs estivaux aux touristes que nous sommes tous.

Les Tuche LA UNE 20H20 [1*]

D'Olivier Baroux (2011). Avec Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty.
Pour l'humour subtil, on repassera: la famille Tuche, en effet, ne fait pas franchement dans la dentelle et verse même complètement dans la beaufitude! Celle-ci étant pleinement assumée, il y a tout de même de quoi sourire face au contraste total offert par ce petit groupe confronté à la vie "en toute simplicité" du rocher monégasque. C'est aussi l'occasion de revoir l'attachante Valérie Benguigui, partie prématurément il y a trois semaines.

Sur le même sujet
Plus d'actualité