Les meilleurs films du 23 juillet 2014

Chaque jour, un spécialiste cinéma de Moustique sélectionne les films à voir ou à revoir. Au programme de ce mercredi, les bandes-annonces et critiques de :

  • Collateral
  • Chacun cherche son chat
  • Viens chez moi, j'habite chez une copine
  • Etat second

1148377

Collateral [3*]

CLUB RTL 20H25

De Michael Mann (2004). Avec Tom Cruise, Jamie Foxx.

Un taximan un peu paumé se voit contraint de véhiculer un tueur qui doit liquider cinq témoins gênants. Polar nocturne ultra-sophistiqué, Collateral rend compte de manière clinique de l’extrême solitude dans les jungles urbaines et de ses dommages collatéraux comme l’insensibilité contemporaine. Aussi sec, précis et rigoureux que le brushing grisonnant de Cruise, ce policier déploie des images somptueuses qui sont autant de visages de la mort qui attend au tournant. Et le jeu mécanique de Tom ajoute à cette irrépressible et morbide fascination.

Etat second [2*]

LA DEUX 20H25

De Peter Weir (1993). Avec Jeff Bridges, Isabella Rosselini.

Weir conduit le récit d’un survivant mélancolique d’un crash aérien comme une interrogation métaphysique sur la grâce de la chance. Et renvoie à sa filmo, balançant entre la petitesse de l’homme (La dernière vague) et sa toute-puissance (Mosquito Coast). Bridges, comme toujours, est impérial.

Viens chez moi, j’habite chez une copine [2*]

FRANCE 4 20H45

De Patrice Leconte (1981). Avec Michel Blanc, Bernard Giraudeau.

"Sur les bords, au milieu, c’est vrai que j’crains un peu" , chante Renaud dans la B.O. du film. Tout à fait Michel Blanc dans cette comédie sur l’amitié où l’acteur peaufine après Les bronzés (de Leconte aussi) son rôle de dragueur loser. S’il était tout acquis au public, ce personnage chétif, plaintif et pot de colle… collera très longtemps aux basques du comédien avant qu’il n’ose enfin aborder un registre plus grave (Monsieur Hire, encore de Leconte!) avec la même réussite.

Chacun cherche son chat [2*]

ARTE 20H50

De Cédric Klapisch (1996). Avec Garance Clavel, Zinedine Soualem.

A l’inverse de Collateral diffusé ce soir, Chacun… fait lui le pari d’une belle dose d’humanisme dans cette quête d’un chat par les habitants du 3e arrondissement de Paris. Même s’il y est aussi question de solitude et de petit racisme ordinaire. Mêlant acteurs pros et vraies gueules du quartier, cette comédie douce-amère prend avec tendresse le pouls de la fracture sociale.

Sur le même sujet
Plus d'actualité