Les meilleurs films du 22 octobre 2013

Notre sélection de films pour ce soir et les bandes-annonces:

  • La Cité de la Peur
  • Nancy McPhee et le Big Bang
  • White Material
  • My Blueberry Nights

967413

 White Material [3*]

FRANCE 3 23H40

De Claire Denis (2010). Avec Isabelle Huppert, Christophe Lambert.

Adaptant la romancière NDiaye, Claire Denis nous plonge dans une Afrique physique, envoûtante et barbare, dont les décors vides de guerre civile avec relents colonialistes offrent à nos yeux un spectacle quasi onirique. C’est beau, fort, mystérieux, suffocant et anxiogène comme le repaire perdu du colonel Kurtz d’Apocalypse Now. Avec des interprètes transcendés comme on ne les a jamais vus (étonnant Christophe Lambert!), la Française nous invite à un voyage cauchemardesque presque aussi fou que celui de Coppola.

My Blueberry Nights [2*]

LA TROIS 21H05

De Wong Kar-wai (2007). Avec Jude Law, Norah Jones.

Magicien de l’image contemplative baignée de lumière irréelle, Wong Kar-wai orchestre un récit amoureux qui n’a pas l’intensité de ses chefs-d’œuvre, In The Mood For Love et 2046. Mais loin de perdre son âme dans un décorum américain trop familier, il parvient à nous emmener en apesanteur, suivant à la trace la douce Norah Jones dans son deuil amoureux, confrontée sur sa route à d’autres égarés du sentiment. Une romance pop qui agit comme un rêve qu’on ne veut plus quitter.

Nanny McPhee et le Big Bang [2*]

FRANCE 2 20H45

De Susanna White (2010). Avec Emma Thompson, Maggie Gyllenhaal.

Deuxième tour de piste pour cet avatar de Mary Poppins, produit, scénarisé et interprété par la formidable Emma Thompson. Verrues sur le nez et dents de lapin, cette gouvernante aux méthodes dures s’embellit lorsque les enfants apprennent des choses. Le conte est bon, en dépit de quelques chutes de rythme, grâce à son humour bien anglais et certains personnages à la méchanceté jubilatoire.

La cité de la peur [2*]

FRANCE 4 20H45

D’Alain Berbérian (1994). Avec Alain Chabat, Chantal Lauby.

Les Nuls exportent leur humour potache et décalé sur grand écran pour cette histoire de serial killer qui dézingue des projectionnistes en plein Festival de Cannes. Ce n’est pas toujours du meilleur goût mais on aime ça, d’autant que nos comiques emballent leurs gags avec un véritable sens visuel. Amateurs de parodie fofolle sans queue ni tête, ce film vous est dédié. Avec comme cerise sur le gâteau, la fameuse "carioca", grand moment de danse absurde entre Gérard Darmon et Alain Chabat!

Sur le même sujet
Plus d'actualité