Les meilleurs films du 22 août 2014

Moustique sélectionne chaque jour les films à voir ou à revoir. Au programme de ce vendredi, les bandes-annonces et les critiques de:

  • Ne le dis à personne
  • Stella Days
  • Machete Kills
  • Steel Trap

1168075

Ne le dis à personne [2*]

AB3 20H05

De Guillaume Canet (2006). Avec François Cluzet, André Dussollier.

Alors que sa femme a été tuée huit ans plus tôt, Alex croit la reconnaître dans un film envoyé anonymement par mail. Adaptant le polar de Coben, Canet vient piétiner sans complexe les plates-bandes du cinéma d’action américain: poursuites ahurissantes sur le périph, meurtres violents… C’est nerveux, spectaculaire, haletant, et à ce point bien joué qu’on se fiche des invraisemblances jalonnant cette grande course à l’amour, à la mort.

Stella Days [2*]

ARTE 13H35

De Thaddeus O'Sullivan (2011). Avec Martin Sheen, Stephen Rea.

Dans un village du fin fond de l’Irlande des années 50, un prêtre se voit confronté à sa propre foi, dans son désir toujours frustré d’ouvrir les yeux de sa communauté sur le monde extérieur. Il y a du Cinema Paradiso (le prêtre anime un cinéma de quartier) dans ce portrait d’une société coincée, tout doucement en route vers la lumière.

Machete Kills [2*]

BE1 20H55

De Robert Rodriguez (2013). Avec Danny Trejo, Michelle Rodriguez.

La gueule burinée de Danny Trejo, qui ne fait pas trembler que les petits enfants émotifs, est de retour. La mission de Machete, commandée par le président des Etats-Unis en personne? Mettre hors d’état de nuire un méchant Mexicain qui veut creuser un trou dans le sol américain avec un missile nucléaire! Autant dire que le colosse moustachu ne va pas faire dans la dentelle. Esprit grindhouse, pépées bien roulées, violence explosive, humour décapant, tout est en place pour de la bonne série B saignante et jubilatoire.

Steel Trap [1*]

PLUG RTL 20H35

De Luis Cámara (2007). Avec Georgia MacKenzie, Mark Wilson.

Des fêtards de nouvel an sont emmenés dans une after mystérieuse. Les pièges horrifiques de cette petite production allemande manquent d’originalité, mais les acteurs sont particulièrement convaincants dans le genre plutôt routinier du slasher movie. Si on est loin de la référence Cube et que les clichés abondent, on prend néanmoins un vrai plaisir à se faire peur dans cette fin de soiréesanglante.

Sur le même sujet
Plus d'actualité