Les meilleurs films du 21 février 2014

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui:

  • La Planète des Singes
  • Et si on vivait tous ensemble?
  • Horton
  • Amitiés sincères

1041734

La planète des singes [3*]

TCM 20H40

De Franklin J. Schaffner (1968). Avec Charlton Heston, Roddy McDowall.

Cette adaptation par Schaffner de La planète des singes se montre bien plus profonde et déstabilisante que la version hollywoodienne de Tim Burton. En effet, non seulement le film assure le spectacle côté aventure et science-fiction, mais il met en avant une réflexion piquante sur notre état d’humain présomptueux, raciste et destructeur de la nature. Une fable écolo-philosophique d’avant l’heure dont la dernière séquence reste un choc inoubliable.

Et si on vivait tous ensemble? [2*]

LA UNE 20H55

De Stéphane Robelin (2012). Avec Pierre Richard, Jane Fonda.

Claude, Jean, Albert, Jeanne et Annie sont de vieux copains depuis plus de 40 ans. Alors plutôt que de finir isolés dans un home, ils décident d’habiter tous ensemble. Robelin filme sans grand éclat cette rébellion de vieux de la vieille en pleine retraite buissonnière. La force comique de son film, il la doit à son impeccable casting de seniors, pas inquiets pour un sou du jeunisme du cinéma d’aujourd’hui. 

Horton [2*]

CLUB RTL 20H25

De Jimmy Hayward, Steve Martino (2008). Avec les voix de Dany Boon, Richard Darbois.

Horton est un drôle d’éléphant. Même ses amis de la jungle le trouvent un peu zinzin. Surtout depuis qu’il s’est mis en tête de sauver toute une communauté habitant un grain de poussière! Destinée aux plus petits par sa candeur, cette animation rigolote permet toutefois une double lecture. Car derrière son récit fantaisiste, c’est toute la question philosophique de "l’infiniment grand et de l’infiniment petit" qu’elle pose à nos petites têtes blondes. Pas bête!

Amitiés sincères [2*]

BE1 20H55

De Stephan Archinard, François Prevôt-Leygonie (2013). Avec Gérard Lanvin, Jean-Hugues Anglade.

Walter n’aime pas du tout le mensonge. Et si ses vieux potes et sa fille pensent que toute vérité n’est pas toujours bonne à dire, ils préfèrent surtout ne pas le lui avouer. Une jolie petite comédie plus profonde qu’il n’y paraît, jouée avec une franche authenticité par des acteurs attachants. En gros, c’est un peu Le cœur des hommes, sans la beaufitude et le machisme ringard.

Sur le même sujet
Plus d'actualité