Les meilleurs films du 21 décembre 2013

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui, Chérie j'ai rétréci les gosses, les Misérables, Péché mortel et Bad Teacher. Bon moment télé.

1003568

Bad Teacher [3*]

RTL-TVI 20H25

De Jake Kasdan (2010). Avec Cameron Diaz, Justin Timberlake.

Comédie vacharde jusqu’au bout des ongles peints de Cameron Diaz, ce film très malpoli s’amuse à prendre le contre-pied total des comédies adolescentes de lycée. Clope au bec, démarche chaloupée et méchanceté assumée, Diaz est irrésistible dans sa manière de faire valdinguer le politiquement correct. Plus forte que les défauts du film, cette Bad Teacher nous passerait l’envie de faire l’école buissonnière!

Péché mortel [3*]

TCM 22H20

De John Stahl (1945). Avec Gene Tierney, Cornel Wilde.

On se demande comment cette histoire de femme jalouse, poussant à la noyade le frère handicapé de l’homme qu’elle aime, a pu éviter les foudres de la censure. Il est vrai que le film noir permet tous les excès. Surtout quand l’inventivité de Stahl (donnant à son récit tragique des couleurs irréelles) est conjuguée à la beauté tout aussi fascinante de Gene Tierney. L’actrice, dans un rôle inhabituellement dur, devient ici l’un des archétypes les plus déroutants de la femme fatale hollywoodienne.

 

Chérie, j’ai rétréci les gosses [2*]

AB3 20H30

De Joe Johnston (1989). Avec Rick Moranis, Marcia Strassman.

Les enfants d’un inventeur farfelu enclenchent son laser à miniaturiser les objets et hop! les voilà réduits à la taille de fourmis… Loin de l’angoisse métaphysique du classique de S-F L’homme qui rétrécit, les petits héros vivent une aventure palpitante où tout (abeille, flaque d’eau) peut devenir danger. Un Disney distrayant auquel un savoir-faire artisanal confère un joli charme de série B. 

Les misérables [2*]

BE1 20H55

De Tom Hooper (2013). Avec Hugh Jackman, Anne Hathaway.

Adapter le chef-d’œuvre d’Hugo en comédie musicale entièrement chantée: le pari était carrément fou. Hooper relève pourtant le défi, pas sans accroc, certes, de nous attacher à ces acteurs qui défendent leurs personnages (Jackman en met plein la vue et les oreilles) avec le vibrato du cœur. Une belle surprise.

Sur le même sujet
Plus d'actualité