Les meilleurs films du 20 mars 2014

Chaque jour, un spécialiste "cinéma" de Moustique propose une sélection de films avec les critiques, les étoiles et les bandes-annonces. Ce jeudi:

  • La ruée vers l'or
  • L'équipier
  • Captain America: First Avenger
  •  

1060012

La ruée vers l’or [4*]

TCM 20h40

De Charles Chaplin (1925). Avec Charles Chaplin, Mack Swain.

Un des plus célèbres et des meilleurs films de Chaplin, La ruée vers l'or contient des trésors d'humour et de poésie et son lot de scènes inoubliables d'une rare virtuosité qui ont marqué des générations de spectateurs, toutes tranches d'âge confondues. C'est que derrière les moments drôles, le récit contient une quantité de réflexions poignantes sur la solitude, la misère et l'amour. Une perle du muet qui a tant de choses à exprimer.

L’équipier [3*]

France 3 20h45

De Philippe Lioret (2004). Avec Sandrine Bonnaire, Philippe Torreton.

Juste avant Je vais bien, ne t'en fais pas, diffusé hier, Lioret poursuivait sa délicate analyse des sentiments avec cette histoire d'un amour impossible. Sachant remarquablement tirer parti des décors de l'île d'Ouessant pour y développer le drame sentimental qui s'y joue, le réalisateur parvient, comme dans le titre précité, à utiliser les non-dits et les regards pour exprimer, mieux que des dialogues, les passions qui animent ses personnages.

Captain America: First Avenger [2*]

RTL-TVI 20h20

De Joe Johnston (2011). Avec Chris Evans, Tommy Lee Jones.

Alors que la suite de Captain America débarque au grand écran le 27 mars, voilà l’occasion de revoir l’épisode initial, symbole parfait du rêve américain. Ou comment un jeune gringalet anonyme peut devenir le sauveur de toute une nation. Le message peut paraître douteux – sans un gros paquet de muscles, aucune chance de séduire une fille ou de réussir dans la vie -, mais l’intrigue bien ficelée et les effets spéciaux excellents rendent un bel hommage au héros de chez Marvel.

X-Files: Régénération [1*]

RTL-TVI 22h35

De Chris Carter (2008). Avec Gillian Anderson, David Duchovny.

Mulder et Scully rempilent au grand écran pour une enquête  dispensable. D’autant plus qu’ils cassent les sacro-saints codes de la série: ainsi, Mulder entretient-il désormais une relation amoureuse avec son ex-collègue, brisant net l’ambiguïté savamment entretenue qui faisait jadis tout le sel de leur collaboration. Il faut donc se contenter d’une intrigue convenue, avec le minimum syndical en matière de mystère et d’irrationnel.

Sur le même sujet
Plus d'actualité