Les meilleurs films du 20 avril 2014

Chaque jour, un spécialiste cinéma de Moustique sélectionne quatre films à voir ou à revoir. Ce dimanche, à l'affiche:

  • Mado
  • Le peuple miniature
  • Pop redemption
  • Les choses de la vie

1084496

Le peuple miniature [3*]

France 2 20h45

De Simon Bell, Mark Brownlow et Michael Gunton (2014). Avec la voix de Cécile De France.

Les documentaires animaliers ont le vent en poupe depuis quelques années et ont déjà procuré de beaux moments d'émerveillement grâce aux techniques actuelles. C'est une nouvelle prouesse que nous réserve Le peuple miniature: à l'instar du charmant Minuscule, mais cette fois avec des insectes réels, le film part à la découverte d'un monde étonnant et largement méconnu. Un grand voyage d'une précision impressionnante

 

Les choses de la vie [3*]

Arte 20h45

De Claude Sautet (1969). Avec Michel Piccoli, Romy Schneider.

Sautet n'avait pas son pareil pour filmer des ambiances de groupe. C'est avec Les choses de la vie que son style si particulier va véritablement s'affirmer, dans un drame psychologique intense enclenché par un accident de voiture. Entre les flash-back et les états d'âme d'un homme arrivé au terme de sa vie, c'est une profonde réflexion sur l'existence et l'importance de la savourer qui compose la trame d'un récit brillamment développé et interprété.

 

Mado [2*]

Arte 22h10

De Claude Sautet (1976). Avec Michel Piccoli, Ottavia Piccolo.

Mado n'a pas laissé un grand souvenir parmi les films de Sautet, malgré son casting relevé (dont Romy Schneider en second rôle). Peut-être parce qu'il choisit comme actrice principale l'Italienne Ottavia Piccolo, peu connue chez nous. C'est pourtant là le portrait sombre et tourmenté d'un homme qui symbolise la réalité sociale désenchantée d'alors, avec la crise économique qui avait succédé aux Golden Sixties.

 

Pop Redemption [2*]

Be1 20h55

De Martin Le Gall (2013). Avec Julien Doré, Jonathan Cohen.

Gros échec commercial, Pop Redemption avait pourtant quelques beaux atouts à faire valoir, dont la présence du chanteur Julien Doré. Joliment rythmée dans sa première partie, cette comédie pleine de fraîcheur accumule des gags parfois un peu lourdingues, il est vrai, mais qui prêtent souvent à sourire. Pour son coup d'essai, Martin Le Gall, spécialisé dans les clips musicaux, méritait assurément mieux au box-office.

Sur le même sujet
Plus d'actualité