Les meilleurs films du 2 mars 2014

Chaque jour, quatre films sont mis en évidence avec leur critique et les bandes-annonces. Ce dimanche:

  • Devine qui vient dîner?
  • Bienvenue chez les Ch'tis
  • Casino royale
  • Marley & moi

1049048

Devine qui vient dîner? [2*]

ARTE 20H45

De Stanley Kramer (1967). Avec Spencer Tracy, Sidney Poitier.

Fille de bonne famille, Joana veut présenter son fiancé- surprise à ses parents. Seulement il y a un hic: il est Noir! Si le public blanc a plébiscité cette comédie de salon interraciale, il n’en fut pas de même pour la communauté afro-américaine, le Black Power accusant même Poitier de s’être rangé à la cause des Blancs. Son personnage, effectivement, ne s’en démarque que par sa couleur de peau, et la démonstration antiraciste en est affaiblie.

Casino royale [2*]

FRANCE 2 20H45

De Martin Campbell (2006). Avec Daniel Craig, Eva Green.

Pas de gadgets, pas d’humour british… Mais, n’en déplaise aux aficionados, Daniel Craig, regard d’acier trempé et biscoteaux saillants, ne fait pas faux Bond. Au contraire, entraînant la saga à un rythme spectaculaire dans les abysses sombres de son héros, il lui redonne un coup de jeune. Animal et athlétique, ce 007 est en butte à un monde qui n’a plus rien à voir avec les innocentes Golden Sixties et rend, brutalement, coup pour coup. Vous voilà prévenus! 

Marley & moi [2*]

FRANCE 4 20H45

De David Frankel (2008). Avec Owen Wilson, Jennifer Aniston.

Marley et moi dépasse le champ restreint de la comédie canine pour aller doucement sonder les failles du couple américain. Agréablement surpris, on cède sans trop de réserve à ce chantage affectif et comique plutôt réussi. D’autant que Wilson a du chien et fait rapidement oublier les mimiques insupportables d’Aniston.

Bienvenue chez les ch’tis [2*]

TF1 20H55

De Dany Boon (2008). Avec Dany Boon, Kad Merad.

Pour avoir triché pour obtenir une place au soleil, un directeur de poste du Sud français se voit muter à la frontière belge. "C’est le Noooord!", lui fait Galabru dans une imitation tordante du Brando d’Apocalypse Now, pour lui signifier l’horreur qui l’attend. Rien que pour cette scène, et pour la tournée mémorable de Boon et Merad en facteurs alcoolisés, il est quasi impossible de dire non à une énième vision de ce triomphe populaire souriant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité