Les meilleurs films du 2 juin 2014

Chaque jour, un spécialiste cinéma de Moustique sélectionne le films à voir ou à revoir. Au programme, bandes-annonces, critiques et étoiles.

Ce lundi:

  • Le trésor de la Sierra Madre
  • Le juge et l'assassin
  • Monsieur Lazhar
  • Twister

1113730

Le trésor de la Sierra Madre [3*]

TCM 20H40

De John Huston (1947). Avec Humphrey Bogart, Walter Huston.

Tampico, Mexique. Un miséreux demande l’aumône pour la troisième fois à un homme en costume blanc (Huston, qui à la façon de Hitchcock apparaît dans son film). Un début de film ironique, qui préfigure une folle chasse à l’or d’une poignée d’hommes déclassés et crasseux. C’est un monde de l’échec et du destin tragique et dérisoire que dépeint Huston, aidé par des comédiens magnifiques. Ce film noir charbon confirma le statut de star incontournable de Bogart.

Le juge et l’assassin [3*]

ARTE 20H50

De Bertrand Tavernier (1976). Avec Michel Galabru, Philippe Noiret.

France, 19e siècle. Après avoir tenté de tuer sa fiancée, un soldat se lance dans une odyssée meurtrière. Tavernier tire de ce fait divers réel un film historique scrupuleusement documenté et une réflexion piquante sur une société violente et créatrice de monstres. Loin de ses facéties de comique de boulevard, Galabru est bouleversant dans le rôle de l’assassin qui lui valut un césar d’interprétation bien mérité.

Monsieur Lazhar [2*]

 ARTE 13H35

De Philippe Falardeau (2011). Avec Mohamed Fellag, Sophie Nélisse.

Enseignant d’origine algérienne, Monsieur Lazhar débarque à Montréal dans une classe traumatisée par la perte subite de son institutrice. Tout en retenue, Mohamed Fellag, en Lazhar, fait bien les choses. Observateur ingénu et tendre de ses élèves, il cache lui aussi une souffrance. Si le film n’évite pas toujours le côté scolaire de ses sujets tournant autour de la mort et l’exil, il n’en demeure pas moins une fable sensible au cœur gros comme ça.

Twister [1*]

AB3 20H05

De Jan De Bont (1996). Avec Bill Paxton, Helen Hunt.

Le spécialiste du thriller à grande vitesse Jan De Bont (Speed) filme l’un des plus fréquents dommages collatéraux du réchauffement climatique: les tornades. Et autant dire que ça fait son petit effet (trucages solidement troussés en prime)! Vaches, voitures, moissonneuses-batteuses…, rien ne résiste aux vents furieux et tournoyants. Le scénario non plus, malheureusement.

Sur le même sujet
Plus d'actualité