Les meilleurs films du 1er novembre 2013

Notre sélection de films pour ce vendredi et les bandes-annonces:

  • Le masque de Zorro
  • Looper
  • Le Fugitif
  • De l'or pour les braves

972653

Looper [3*]

BE 1 20H55

De Rian Johnson (2012). Avec Joseph Gordon-Levitt, Bruce Willis.

Etonnant voyage temporel que celui concocté par Rian Johnson, puisqu'il permet à Bruce Willis d'être confronté à lui-même plus jeune! Pas crédible pour un sou? Bien au contraire: Joseph Gordon-Levitt a visiblement parfaitement étudié son modèle plus âgé pour donner à ce duo improbable un fameux réalisme. Mais Looper surprend plus encore dans son brusque changement de ton à mi-parcours, passant de la S.F. pure et dure à du fantastique bien moins nerveux.

Le fugitif [2*]

TF1 13H55

D'Andrew Davis (1993). Avec Harrison Ford, Tommy Lee Jones.

Célèbre série américaine des années 60, Le fugitif se remet à courir pour échapper au lieutenant Gerard, dans une version sur grand écran captivante d'un bout à l'autre. Inutile de chercher une grande vraisemblance à ce thriller haletant: priorité est donnée au suspense qu'entretiennent fort bien Harrison Ford et Tommy Lee Jones, en grande forme, entre deux scènes impressionnantes qui les mènent peu à peu vers le dénouement.

De l’or pour les braves [2*]

FRANCE 3 13H55

De Brian G. Hutton (1970). Avec Clint Eastwood, Telly Savalas.

Sur le thème des Douze salopards, Brian G. Hutton propose une nouvelle variation décapante débouchant sur une vision peu glorieuse de l'armée américaine. Dans le cas présent, quelques G.I. tout ce qu'il y a de plus cynique se retrouvent engagés dans une chasse au trésor. Comme cela se passe derrière les lignes allemandes, on imagine que les choses ne vont pas se dérouler calmement, tout au long d'un récit aussi spectaculaire que distrayant.

Le masque de Zorro [2*]

AB3 20H05

De Martin Campbell (1998). Avec Antonio Banderas, Anthony Hopkins.

Don Diego de la Vega a décidé de prendre une retraite bien méritée: désormais, c'est Alejandro, un jeune brigand, qui signera d'un Z qui veut dire Zorro! Antonio Banderas redonne ainsi un fameux coup de jeune au blason du célèbre héros masqué pour emmener celui-ci dans de nouvelles aventures pleines de panache, où les duels à l'épée et au fouet se succèdent avec allégresse, tout en respectant le mythe original.

Sur le même sujet
Plus d'actualité