Les meilleurs films du 1er février 2014

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui:

  • L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux
  • Les indestructibles
  • Willie Boy
  • Cliffhanger, traque au sommet

1027564

 L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux [3*]

Rtl-tvi 20h55

De Robert Redford (1998). Avec Robert Redford, Kristin Scott Thomas.

Les paysages grandioses du Montana, Kristin Scott Thomas en Anglaise snob et Robert Redford dans la peau d’un doux guérisseur de chevaux. L’acteur-réalisateur filme l’Americana avec une mise en scène volontairement désuète et rend un hommage vibrant au cinéma lyrique de Ford et aux grandes histoires d’amour qui ont baigné le 7e art. Et à l’intérieur de cet écrin qui unit l’homme à la nature, un visage qui deviendra familier: la débutante Scarlett Johansson.

Les indestructibles [3*]

Ab3 20h30

De Brad Bird (2004). Avec les voix de Marc Alfos, Amanda Lear.

Auteur d’un beau dessin animé rétro (Le géant de fer), Bird s’allie à Pixar et ses images de synthèse rondes et colorées pour le trépidant récit d’une famille aux supers-pouvoirs. Le film multiplie les trouvailles, alignant des héros aux trognes irrésistibles et jouant à fond de l’effet comique de leurs pouvoirs. Drôle, assurément, The Incredibles est aussi une ode à peine voilée à l’esprit de famille, sans cesse mis à l’épreuve dans notre monde moderne speedé.

Willie Boy [3*]

Tcm cinéma 20h40

D’Abraham Polonsky (1969). Avec Robert Redford, Katharine Ross.

Après un film (L’enfer de la corruption), Polonsky, victime de la chasse aux sorcières de McCarthy, se voit banni des plateaux de cinéma pendant 20 ans. Il revient plus engagé que jamais avec ce magnifique western tiré de l’histoire vraie d’un Indien poussé par une seule revendication: vivre libre son existence avec la femme qu’il aime. Un vœu damné dans un monde où le Blanc règne en maître.

Cliffhanger, traque au sommet [2*]

Ab3 22h15

De Renny Harlin (1993). Avec Sylvester Stallone, John Lithgow.

La scène initiale qui voit notre crack de la montagne (Stallone, muscles saillants et très à l’aise) perdre sa cliente dans un gouffre est spectaculaire. Et même s’il a juré qu’on ne l’y reprendrait plus, il se lance à nouveau dans les sommets derrière un gang de malfrats qui ont pris son ami en otage. Un thriller d’action rondement mené et qui ne connaît aucune chute de rythme.

Sur le même sujet
Plus d'actualité