Les meilleurs films du 1er décembre 2013

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui, Duel au Soleil, Dead Man Talking, Faut que ça danse et Rain Man.

989264

Duel au soleil [3*]

Arte 20h45

De King Vidor (1946). Avec Jennifer Jones, Gregory Peck.

David O’Selznick était bien plus qu’un producteur et il le prouve encore dans ce western atypique dont il voulait faire l’équivalent westernien de Autant en emporte le vent. Résultat? Il a épuisé trois réalisateurs pour arriver à ses fins. Mêlant l’histoire de l’Ouest à une liberté sexuelle inhabituelle dans le genre, il crée une fulgurante passion amoureuse où Jennifer Jones (Madame Selznick à la ville) éclate de sa divine beauté dans un Technicolor de rêve.

Rain man [3*]

France 4 20h45

De Barry Levinson (1989). Avec Dustin Hoffman, Tom Cruise.

À la mort de son père, Charlie, petit affairiste pressé, apprend que son héritage a été intégralement versé à un institut psychiatrique. Parti pour récupérer l’argent, c’est un frère un peu étrange qu’il va y découvrir. Sous des dehors de road movie classique, Levinson nous livre surtout le voyage intérieur à la fois drôle, tendre et émouvant de deux frères dont le plus handicapé n’est pas celui qu’on croit.

Dead Man Talking [2*]

Be 1 20h55

De Patrick Ridremont (2013). Avec Patrick Ridremont, François Berléand.

William s’apprête à être exécuté pour meurtre. Mais lorsque le directeur de la prison lui demande s’il a quelque chose à ajouter, il se lance dans un interminable monologue sur sa vie et personne ne peut plus l’arrêter. Premier long métrage pour Ridremont et fable bizarroïde aussi attachante qu’exaspérante. Car cette variation décalée de Shéhérazade, même inégale, a le don de fustiger la société-spectacle en sortant des sentiers battus.

Faut que ça danse! [2*]

La Une 16h10

De Noémie Lvovsky (2007). Avec Jean-Pierre Marielle, Valeria Bruni-Tedeschi.

Salomon, 80 ans, est épris de légèreté et des claquettes de Fred Astaire. Il fait partie de la famille "n’en fait qu’à sa tête" et n’entend pas raccrocher tout de suite. Cette comédie alerte mêle dans un même élan enchanteur la tragédie et le rire. Un film réjouissant sur la transmission, en même temps qu’un hommage original aux comédies musicales des années 40.

Sur le même sujet
Plus d'actualité