Les meilleurs films du 19 juin 2014

Chaque jour, un spécialiste du cinéma de Moustique sélectionne les films à voir et à revoir. Au programme de ce lundi, les bandes-annonces, critiques et étoiles de:

  • Pas si simple
  • Un week-end en famille
  • Les géants de l'Ouest
  • Target

1125047

Pas si simple [2*]

France 3 20h45

De Nancy Meyers (2009). Avec Meryl Streep, Alec Baldwin.

Jake a quitté Jane pour une femme plus jeune, mais il commence à regretter son choix. Fine analyste des sentiments, Meyers lance Alec Baldwin dans la reconquête pas si simple de sa femme. Au-delà d’une comédie rafraîchissante de remariage, la cinéaste interroge avec malice le rapport à l’âge qui avance, aidée de comédiens qui jouent le jeu avec un sacré sens de l’autodérision. Sympa!

 

Un week-end en famille [2*]

Arte 22h05 

De Hans-Christian Schmid (2012). Avec Lars Eidinger, Corinna Harfouch.

Du sujet ordinaire de la famille dysfonctionnelle, Schmid tisse un scénario subtil et délicat, dressant avec intelligence le tableau de nos maladies occidentales modernes: l’égoïsme, le refus de la remise en question et l’ensemble de nos petits stratagèmes pour nous y dérober. Divertissant et réflexif.

 

Les géants de l’Ouest [2*]

Club RTL 22h55 

D’Andrew McLaglen (1969). Avec John Wayne, Rock Hudson.

Un colonel nordiste traque des Sudistes qui tentent de s’échapper au Mexique. Disciple de Ford, McLaglen plante sa caméra dans une Amérique ravagée par la guerre de Sécession. Le conflit vient tout juste de se terminer et les tensions sont plus exacerbées encore que jamais entre les clans. Magnifique épopée d’hommes virils en route vers la difficile réconciliation, mais avec l’espoir en point de mire, ce western réalisé en pleine contre-culture porte les derniers feux du genre et offre un spectacle grandiose.

 

Target [*1]

RTL-TVI 20h25 

De McG (2012). Avec Chris Pine, Tom Hardy.

L’idée de départ ne manque pas de sel. Deux super-espions se lancent dans une guerre sans merci avec leur arsenal high-tech pour séduire une femme. Sur le papier, que du plaisir en perspective, donc. D’autant que nos musclés sont incarnés par les sexy Tom Hardy (Batman: The Dark Night) et Chris Pine (le bellâtre capitaine Kirk des Star Trek de J.J. Abrams). Mais on doit vite déchanter: les idées de mise en scène se résument à une avalanche d’effets pyrotechniques et d’appels du pied un peu lourdingues. Dommage.

Sur le même sujet
Plus d'actualité