Les meilleurs films du 19 janvier 2014

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui:

  • Il était une fois la révolution
  • L'homme des vallées perdues
  • Mam'zelle Nitouche
  • Les insurgés

Bon moment télé.

1020246

 Il était une fois la révolution [3*]

FRANCE 4 20H45

De Sergio Leone (1971). Avec Rod Steiger, James Coburn.

Avec un titre français bien plus lyrique que l'italien (Giù la testa, "Baisse la tête") et que Leone souhaitait initialement, le lien peut être fait avec les deux autres Il était une fois… Ce deuxième volet se veut nettement plus engagé politiquement et teinté d'amertume: pour Leone, toute révolution se voit toujours récupérée par les puissants au détriment des plus faibles. Ce point de vue lui sera reproché, mais il signe là un nouveau tour de force.

 

L'homme des vallées perdues[2*]

ARTE 20H45

De George Stevens (1953). Avec Alan Ladd, Jean Arthur.

S'il ne fait pas partie des chefs-d'œuvre du genre, ce western très rarement rediffusé bénéficie pourtant d'une immense popularité aux Etats-Unis. Vu par les yeux d'un enfant et avec la caméra placée à sa hauteur de gosse, le récit présente inévitablement un côté manichéen, du moins en apparence. Mais on se laisse volontiers prendre au jeu devant les superbes paysages de l'Ouest américain et l'histoire menant à une fin poignante.

 

Mam'zelle Nitouche [2*]

FRANCE 3 0H25

De Marc Allégret (1931). Avec Raimu, Janie Marèse.

Avant la version des années 50 avec Fernandel que réalisera Yves Allégret (son propre frère), Marc Allégret adapte cette opérette et permet à la gouaille du formidable Raimu d'accomplir des merveilles en ces débuts de parlant. Alors qu'Edwige Feuillère et Jean Renoir sont présents dans des petits rôles, Janie Marèse, bien oubliée aujourd'hui, se voyait promettre un bel avenir par les critiques. Elle perdra hélas la vie la même année dans un tragique accident de voiture.

Les insurgés [1*]

FRANCE 2 20H45

D'Edward Zwick (2008). Avec Daniel Craig, Liev Schreiber.

Basé sur une histoire réelle restée longtemps méconnue, Les insurgés a le mérite de mettre en lumière un acte isolé de résistance juive face à la barbarie nazie. Dommage toutefois que le réalisateur ait construit son film comme une œuvre de guerre assez classique, où les scènes de combat prennent trop souvent le dessus par rapport à la réflexion que devrait entraîner un tel sujet dans pareil contexte.

Sur le même sujet
Plus d'actualité