Les meilleurs films du 19 août 2014

Chaque jour, Moustique sélectionne les films à voir ou à revoir. Au programme de ce mardi, les bandes-annonces et critiques de:

  • Un crime dans la tête
  • Nos jours heureux
  • La brindille
  • Gabrielle

1166165

Un crime dans la tête [2*]

LA DEUX 20H00

De Jonathan Demme (2004). Avec Denzel Washington, Meryl Streep.

Oublié, l’anticommunisme du film original! Ce remake tendu de Demme (Le silence des agneaux) va plus loin. C’est la guerre du Golfe qui est visée, et l’administration de Bush Jr, alors en pleine opération "mains propres". A travers cette manipulation gigantesque de l’opinion américaine en pleine élection présidentielle, c’est un thriller fascinant que livre le cinéaste, sur fond de conflit biotechnique, de trahisons et de mensonges.

Nos jours heureux [2*]

AB3 20H05

D’Eric Toledano, Olivier Nakache (2006). Avec Jean-Paul Rouve, Omar Sy.

Nakache et Toledano ont eu une vie avant le raz-de-marée provoqué par Intouchables. La preuve avec cette comédie légère et doucement mélancolique sur les "joyeuses colonies de vacances". Animé par un impeccable Jean-Paul Rouve en tête de troupe, le film distille le parfum agréable des derniers feux de l’enfance, grillant au rythme des amourettes, de la voix qui mue et des blagues potaches. Sy est déjà de la partie, lançant son rire tonitruant quand la note devient trop sensible.

La brindille [2*]

TV5MONDE 14H00

D’Emmanuelle Millet (2011). Avec Christa Théret, Johan Libéreau.

La brindille du titre, c’est Sarah, une jeune fille volontaire prêteà mordre la vie à pleines dents, mais arrêtée net dans son élan par une grossesse non désirée. Après LOL, Christa Théret prouve qu’elle peut aborder des personnages plus épais psychologiquement tant elle irradie chaque plan de sa présence. Tandis que derrière la caméra, Millet suit son éprouvante destinée avec la distance du respect, préférant à la lourdeur de l’explication la tendresse de la compassion discrète.

Gabrielle [2*]

BE1 20H55

De Louise Archambault (2013). Avec Gabrielle Marion-Rivard, Alexandre Landry.

Comment vivre sa passion amoureuse quand on n’est pas comme les autres? D’un sujet casse-gueule (le handicap), Archambault tire un passionnant docu-fiction amoureux et jamais voyeuriste. Une vibrante leçon de vie formidablement interprétée, mais déforcée par sa peur de trop en faire.

Sur le même sujet
Plus d'actualité