Les meilleurs films du 18 janvier

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui:

  • L'odyssée de Pi
  • Le troisième homme 
  • Space Jam
  • Mon meilleur ami

Bon moment télé

1018666

L'odyssée de Pi [3*]

BE1 20H55 

De Ang Lee (2012). Avec Suraj Sharma, Adil Hussain.
Décidément, Ang Lee ne sera jamais le cinéaste d'un seul genre, comme il le démontre à nouveau dans cette Odyssée de Pi, conte initiatique aux images d'une beauté éblouissante. On pourrait ne pas être sensible à ce style de cinéma et ne voir ici qu'une lourde fable indigeste. Pourtant, l'univers créé par le réalisateur ne manque pas de fasciner, tel un poème hypnotique dont on n'arrive pas à se détacher. 
 

 

Le troisième homme [3*]

TCM 9H55

De Carol Reed (1949). Avec Orson Welles, Joseph Cotten.
Si le nom d'Anton Karas n'évoque pas grand-chose de prime abord, son air de cithare inoubliable vous rappellera vite qui il est. Sa musique reste indissociable de ce grand classique brillamment réalisé par Carol Reed, dans l'atmosphère viennoise de l'immédiat après-guerre. Une époque troublée, magnifiquement symbolisée par une construction narrative audacieuse et l'interprétation exceptionnelle du grand Orson Welles.
 
 

 

Space Jam [2*]

AB3 20H30

De Joe Pytka (1996). Avec Michael Jordan, Bugs Bunny.
"Quoi de neuf, docteur?" se demande le lapin le plus célèbre de Hollywood. C’est qu’il doit partager la vedette avec Michael Jordan, énorme star qui foulait encore les parquets de la NBA à l’époque. Mais la cohabitation se passe plutôt bien: les gags se succèdent grâce au concours de Bill Murray et quelques autres visages familiers du basket américain. Autoparodie et clins d’œil savoureux complètent ce savoureux mélange entre toons et acteurs humains.
 
 

 

Mon meilleur ami [2*]

RTL-TVI 20H55

De Patrice Leconte (2006). Avec Daniel Auteuil, Dany Boon.
Juste avant de se lancer dans la réalisation d'un certain Bienvenue chez les ch'tis, Dany Boon formait un tandem attachant avec Daniel Auteuil dans cette comédie sans prétention. Si Patrice Leconte ne s'est pas surpassé avec ce récit assez classique, ses deux acteurs parviennent à nous procurer quelques moments de pure émotion dans une histoire qui navigue entre rire et amertume tout en développant une belle réflexion sur l'amitié.
 

Sur le même sujet
Plus d'actualité