Les meilleurs films du 17 novembre 2013

Chaque jour, Moustique vous propose sa sélection des meilleurs films du jour et les bandes-annonces:

  • Barabbas
  • No country for the old men
  • Terminator 2
  • Unstoppable

982045

No Country For Old Men [3*]

FRANCE 2 20H45

D'Ethan et Joel Coen (2007). Avec Tommy Lee Jones, Javier Bardem.

Rien d’étonnant à ce que le très "fargoesque" roman de Cormac McCarthy ait poussé les frères Coen à adapter cette œuvre noire, la fuite en avant d’un homme dont la fortune mal acquise va se retourner irrémédiablement contre lui. Tout au long du film prédomine une froide violence, symbolisée par un magistral Javier Bardem. Parfois face caméra, parfois hors champ, voire elliptique, chaque meurtre n’est qu’un pion supplémentaire sur l’échiquier macabre dressé par le criminel.

Terminator 2, le jugement dernier [3*]

FRANCE 4 20H45

De James Cameron (1991). Avec Arnold Schwarzenegger, Robert Patrick.

Une suite peut-elle surpasser l’épisode initial? Techniquement parfait, Terminator 2 en est la preuve, de même que son action trépidante tient en haleine d'un bout à l'autre. Désormais gentil pour ne pas casser l’image de la star qu’il est devenue depuis le premier Terminator, Schwarzie affronte le redoutable T-1000 (le terrifiant Robert Patrick), non sans quelques notes d’humour et des paradoxes temporels fort bien ficelés.

Barabbas [3*]

ARTE 20H50

De Richard Fleischer (1961). Avec Anthony Quinn, Arthur Kennedy.

Figurant en bonne place parmi les meilleurs péplums, Barabbas est riche aussi bien en symboles puisés dans les récits des Evangiles que dans les reconstitutions soignées.La crucifixion de Jésus, mise en parallèle avec la libération du brigand Barrabas, sert ainsi de point de départ à une tragédie antique qui débouchera sur le point culminant du film: l'affrontement dantesque entre Anthony Quinn et Jack Palance.

Unstoppable [2*]

TF1 20H50

De Tony Scott (2010). Avec Denzel Washington, Chris Pine.

Tout comme son frère Ridley, le regretté Tony Scott ne manquait pas de talent pour lancer un bon suspense sur les rails. C'est donc à un train d'enfer qu'un convoi ferroviaire bourré de produits chimiques menace de tout faire exploser sur son passage. S'il n'a rien de révolutionnaire dans sa conception, Unstoppable n'en reste pas moins bougrement efficace en développant une course contre la montre tendue aux images haletantes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité